Ouverture à Lubumbashi de la troisième édition du salon des métiers et de la formation

0
205

Lubumbashi, 24 oct. 2019 (ACP).-Le vice-gouverneur du Haut Katanga, Jean Claude Kamfwa Kimimba a procédé, jeudi au bâtiment Hypnose à Lubumbashi, à l’ouverture de la troisième édition du Salon des métiers et de la formation, (SMF) placé sous le thème : « formation technique et professionnelle, enjeux et défis pour la promotion de la main d’œuvre locale ».

Il a salué l’initiative de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), groupement du Haut Katanga et ses partenaires ainsi que les bailleurs des fonds qui ont permis la mise en œuvre de cette troisième édition du SMF.

Ce forum, a-t-il poursuivi, est une occasion pour les pourvoyeurs d’emploi de conjuguer leurs efforts afin que les jeunes apprennent les métiers en adéquation avec les besoins de la société.

Il a souligné que chacun à son niveau a l’obligation de réduire la pauvreté en s’inspirant de la vision du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui se soucie du social de la population.

Il a noté l’importance de mettre sur pied des mécanismes afin de trouver une adéquation entre les besoins de la société et les aspirations des demandeurs d’emplois.

La formation aux métiers est l’un des meilleurs moyens de sortir de l’ignorance et de la pauvreté, a-t-il renchéri.

Le SMF, un évènement mémorable

Le ministre provincial de l’Education du Haut Katanga, Aerts Joseph Kayumba, a, pour sa part, déclaré que le SMF est un évènement mémorable à marquer dans l’enseignement primaire, secondaire technique et dans l’histoire de toute la province entière.

Il a indiqué que ce forum initié depuis 2017 permet le partage et l’échange des expériences, dans le cadre de la réforme de l’enseignement technique, permet de créer un partenariat durable entre les entreprises et le monde éducatif, de promouvoir les établissements de formation technique et professionnelle et permet aux entreprises de présenter les opportunités professionnelles tout en informant et en orientant les apprenants pour qu’ils fassent preuve de compétence.

Appel au gouvernement à accélérer les réformes des entreprises

Le président provincial de la FEC/Haut Katanga, Eric Monga Mumba, a, dans son allocution, appelé le gouvernement congolais à accélérer et finaliser les réformes des entreprises en vue d’améliorer le système éducatif.

Il a invité les entreprises d’envisager des meilleures possibilités d’apporter les appuis à l’enseignement technique et professionnel, plus particulièrement aux écoles techniques, instituts supérieurs et aux universités dans le cadre de leur responsabilité sociétale.

Il a fait savoir que cette coopération est prête à créer une structure de coordination de ses appuis pour en assurer l’équité et l’objectivité afin d’aider les entreprises pour que la main d’œuvre puisse « apprendre à apprendre » et que les travailleurs soient en mesure de s’adapter aux réalités du monde en pleine évolution.

Il a encouragé les  partenaires techniques et financiers impliqués dans cette affaire à renouveler les initiatives qui se sont avérées salutaires pour la jeunesse, avant d’ajouter que l’avenir de la RDC est intéressant pour les jeunes.

Il a insisté sur l’importance de la qualité de la formation pour une main d’œuvre qualifiée avec des compétences utiles. Il a montré que l’enseignement technique et la formation professionnelle sont très importants, avant de remercier le gouverneur du Haut Katanga, Jacques Kyabula Katwe pour le patronage de ce forum.

Cette troisième édition du salon des métiers en RDC qui réunit les écoles venues de six provinces, (Haut Katanga, Lualaba, Tshopo, Haut Lomami, Sud Ubangi, Kasaï centrale), les entreprises, sera marquée par les conférences, les expositions et les compétitions dans 19 filières entre autres la pâtisserie, la décoration intérieure, le carrelage. Elle sera sanctionnée par la remise des prix et des médailles aux lauréats

Le SMF, un championnat des talents

La directrice PI de l’agence belge de développement (ENABEL), Mme Murielle a indiqué que le SMF est un championnat des talents qui permet aux jeunes d’atteindre l’excellence, d’être fiers de leur compétence et de valoriser le métier ainsi que de progresser, de s’adapter aux besoins de la société. 

Auparavant, le directeur de l’enseignement pour la province éducationnelle Haut Katanga 1, Modeste Bulaya, avait, dans son mot de bienvenue, souhaité un bon séjour à Lubumbashi aux ministres provinciaux, aux enseignants, élèves venus des six provinces.

Les expositions se déroulent dans quatre sites à savoir au bâtiment Hypnose, à l’INPP, à l’institut Kilima et à la FEC, précise-t-on.

Le vice-gouverneur du Haut-Katanga informé de la tenue du salon de métiers et des formatons à Lubumbashi

Le vice-gouverneur du Haut-Katanga, Jean-Claude Kimimba, a été informé, mercredi dans son cabinet de travail par les organisateurs de la tenue du 24 au 25 Octobre de la troisième édition du salon des métiers et des formations.

Ce salon des métiers et des formations sera organisé dans le but d’adapter la formation au besoin du marché de l’emploi.

Les organisateurs ont justifié le choix porté sur la province du Haut-Katanga en général et la ville de Lubumbashi en particulier par le fait qu’elles sont une province et une ville à vocation industrielle.  

Ce salon vise à rapprocher les entreprises œuvrant dans le secteur minier et les opérateurs de l’éducation pour contribuer à l’économie de la province. ACP/ZNG/KJI/JLL 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here