Les retombées du sommet Russie-Afrique à Sotchi et la primature

0
160

La majorité de journaux parus vendredi à Kinshasa s’intéressent aux retombées du sommet Russie-Afrique à Sotchi auquel le Président Félix Tshisekedi a pris part et au gouvernement Ilunga qui s’engage pour la paix à l’Est de la RDC et en Ituri.

Agence congolaise de presse (ACP) écrit que le Président Félix Tshisekedi a appelé à la promotion d’un partenariat Russie-Afrique mutuellement avantageux, dans son allocution prononcée au sommet Russie-Afrique organisé du 23 au 24 octobre, à Sotchi, en Russie. Pour le Président Félix Tshisekedi, poursuit l’agence nationale, le forum économique Russie-Afrique était judicieux pour réfléchir sur les orientations nouvelles et fortes dans les relations économiques entre la Russie et l’Afrique.

Sur le même sujet, la presse-mère indique que les Chefs d’État et de gouvernement de la Fédération de Russie et des États africains reconnus par l’Organisation des Nations Unies et les représentants des organisations économiques régionales africaines de premier plan, ont décidé, dans une déclaration publiée à l’issue du premier sommet Russie-Afrique, de la création du Forum du partenariat Russie–Afrique afin de coordonner le développement des relations russo-africaines. 

Forum des As annonce, pour sa part, que le président russe Vladimir Poutine, a dressé une liste des quatre fléaux qui minent le développement de l’Afrique lors de son intervention au forum Russie-Afrique, citant entre autres ; le terrorisme, l’extrémisme, la piraterie et les conséquences du printemps arabe. Le journal ajoute, par ailleurs, que  Vladimir Poutine a promis d’intensifier les efforts communs pour lutter contre le terrorisme et l’extrémisme.

 « Mon pays peut nourrir 2 milliards de personnes en résorbant ainsi deux fois le déficit alimentaire mondial », écrit de son côté La Prospérité, sur le discours du chef de l’Etat à Sotchi, dans le cadre du premier forum économique Russie-Afrique. Le quotidien fait savoir en outre que le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, a convié la Russie ainsi que les multinationales de tout bord à investir en Afrique et ce, non pas seulement dans le secteur minier mais aussi dans d’autres secteurs.  Le Président congolais a noté, dans ce sens, qu’il a choisi le primat de l’agriculture sur les mines, comme modèle de développement durable, poursuit le tabloïd.

La primature retient également l’attention du journal, qui note que le gouvernement Ilunga et ses partenaires se sont engagés pour la paix à l’Est de la RDC et en Ituri, lors de la réunion du comité de pilotage présidée par le Premier ministre, Sylvestre Ilunga,  avec les partenaires et d’autres membres du comité de pilotage du STAREC. Le Gouvernement Ilunga Ilunkamba va conclure un accord avec les partenaires pour la paix, la stabilisation et la reconstruction des zones sorties des conflits armés, ajoute la consœur.

ACP/

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here