Le ministre Lite sollicité pour l’indemnisation des victimes des guerres à Kisangani

0
184

Kinshasa, 29 octobre 2019 (ACP).- Le ministre des droits humains, André Lite Asebea a été sollicité par les députés nationaux du territoire de Yahuma, dans la province de la Tshopo, pour obtenir l’indemnisation des victimes de différentes  guerres ayant opposé sur le sol congolais à Kisangani, les armées ougandaise et rwandaise en 1998 et 1999, lors de l’audience qu’il leur a accordée lundi dans son cabinet.

Le service de communication du cabinet du ministre qui a livré l’information mardi à l’ACP, précise que le député Patrick Bonbelosanda Baluma, qui a conduit la délégation, indique que ces indemnisations visent à faciliter l’insertion sociale de ces  victimes et la réparation d’importants dégâts matériels  sur les infrastructures de base dont les habitations, les écoles et les formations médicales de la ville de Kisangani, chef-lieu de l’ancienne province orientale.

Les élus nationaux  qui se sont dit satisfaits de leurs échanges ont salué  l’initiative de leur hôte qui a déjà pensé à  créer un fonds d’indemnisation des victimes, appelée à se concrétiser au plus vite.

Ils ont émis le vœu de voir ériger un mémorial à Kisangani en mémoire des victimes de 3 guerres, à savoir celles  d’un jour, de trois jours et de six jours. ACP/Zng/Fmb/Nig

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here