La destruction des écoles au centre des préoccupations de la mairie de Mwene Ditu

0
122

Mwene Ditu, 31 oct. 2019 (ACP).- La reprise effective des cours à l’école primaire Tshiala et à l’institut Kayembe, victimes des graves dégâts matériels causés par les pluies torrentielles qui se sont abattues dernièrement sur l’ensemble de la ville ferroviaire de Mwene Ditu, dans la province éducationnelle de Lomami, demeure une préoccupation majeure de Mme Fidélie Kabinda Mutonji, maire de cette entité ferroviaire.

Un communiqué de l’hôtel de ville parvenu mercredi à l’ACP, indique que l’autorité urbaine, touchée par ce drame, a amorcé des contacts avec les autorités provinciales pour une solution durable, afin de permettre aux élèves de reprendre les cours dans des conditions acceptables.

En attendant la reconstruction des bâtiments endommagés, rapporte le communiqué, les élèves de ces établissements scolaires sont autorisés à reprendre les cours dans le hangar situé dans la concession du futur marché Mabaya, au quartier Tshibanda Nduba dans la commune de Musadi.

Pour le maire de Mwene Ditu, cette mesure qui se veut provisoire, est prise pour faire face au calendrier scolaire publié par le ministère de tutelle pour ainsi éviter un grand retard qui risque de faire perdre aux élèves, cette année d’étude.

Aucune précision n’a été donnée sur la date éventuelle du début des travaux de réhabilitation de ces bâtiments scolaires en cette période pluvieuse de l’année scolaire. ACP/Zng/May 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here