La mission de supervision de la banque Africaine de développement depuis jeudi à Kikwit au Kwilu

0
88

Kinshasa, 1ère  novembre 2019 (ACP).- La délégation de la Banque Africaine de développement conduite par Anatole désiré bizungu est arrivée jeudi à Kikwit, chef-lieu de la province du Kwilu pour une mission de supervision des projets d’infrastructures qu’elle finance sur la route nationale 1. Cette délégation entend dans sa mission s’imprégner de l’état de deux anciens projets d’infrastructures routières de N’sele Lufimi et pont Kwango Kenge déjà réceptionnés en 2012. La mission de supervision concerne également deux nouveaux projets pont l’Orange  Tshikapa et Tshikapa Kamwesha. Pour ces projets,  Banque Africaine de développement  vise à  se rassurer de l’avancement des travaux sur ces deux lots et donner une impulsion nouvelle aux entreprises en charge de construction. Le coordonnateur de la cellule infrastructures qui    a livré ces informations à la presse a fait savoir que, cette mission rentre dans le cadre des activités annuelles de cette institution, précisant cette fois que la cellule et la banque ont associé le Fonds national d’entretien routier, l’administration du ministère et la direction des routes de desserte agricole. Il a noté qu’actuellement la route est bonne par rapport à 2008  lors du démarrage de deux premiers projets.

Nécessité d’un entretien structurant de la  route entre

La route nationale 1 en son axe, Kinshasa-Kikwit nécessité un entretien structurant afin de supprimer les nids de poule et les bourbiers qui jalonnent cette route dont l’importance sur le plan économique très importante du fait qu’il assure les échanges interprovinciaux et le ravitaillement de la ville de Kinshasa en denrées de première nécessité. Il s’agit également de lutter contre les érosions qui menacent cette route de disparition sur une bonne partie notamment entre Kwango et Kenge. Dans ce cadre, le coordonnateur de la cellule infrastructures a plaidé pour beaucoup des ressources en faveur de cette route pour l’exercice 2020 afin de prendre en compte tous les délabrements.  Parmi les causes de ces délabrements, il sied de noter le sous dimensionnement des ouvrages d’assainissement, l’absence de l’entretien et la nature du sol qui est essentiellement sablonneux. Par ailleurs, la route est coupée en plein centre de Kikwit obligeant les grands véhicules véhicules à faire un contour pour continuer le voyage sur la nationale 1. ACP/Kayu/GMM/FMB

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here