Vulgarisation de l’annuaire statistique 2017 en provinces, une nécessité selon M. Roger Shulungu

0
145

Kinshasa, 1er novembre 2019 (ACP).-Le directeur général de l’Institut national de la Statistique (INS), Roger Shulungu Runika, a fait savoir que la vulgarisation de l’annuaire statistique 8ème édition de la République démocratique du Congo (RDC) en provinces  et son appropriation par les gouvernements provinciaux, les Chercheurs ainsi les étudiants est une nécessité et permet de mieux orienter les décisions idoines dans les entités  décentralisées.

M. Shulungu l’a indiqué jeudi à Kinshasa à la présentation de ce document  statistique de la République démocratique du Congo (RDC),  émettant le vœu de voir son établissement arriver à élaboration et produire  dans l’avenir des annuaires statistiques  province par province.

Il a ainsi plaidé pour que le gouvernement et les partenaires au développement allouent à l’INS un budget conséquent et un appui technique pour financer le système statistique national (SSN) et renforcer le leadership de la coordination statistique assuré par son  établissement notamment, en termes de planification.

Pour lui, le gouvernement et les partenaires sont appelés à accompagner d’avantage l’INS dans la production de cet outil de planification, afin qu’il soit disponible chaque année  sans interruption.

Pour rappel, l’annuaire statistique 2017, comprend 477 (quatre cent soixante-dix-sept) pages. Il est subdivisé en 03 (trois) grandes parties qui traitent 28 (vingt-huit) secteurs d’activités. Ce document contient 813 (huit cent treize) tableaux d’indicateurs.

« L’annuaire statistique  est un document qui contribue à la planification. La RDC est désormais dotée  d’un instrument autorisé et  approprié pour communiquer le nombre estimé et officiel de la population congolaise, ajoutant que les statistiques économiques  contenues dans le document sont reparties en 4 (quatre) secteurs à savoir, les secteurs réels, les finances publiques, les secteurs extérieurs ainsi que les secteurs monétaires » a conclu le directeur général de l’INS.

Les partenaires disposés à soutenir le processus de  production des annuaires statistiques en RDC

Par ailleurs, Dominic Sam, représentant résidant du Programme  des Nations-Unies pour le développement (PNUD) a indiqué que les partenaires au développement membres des groupes bailleurs statistiques et d’autres, se sont déclarés disposés à soutenir le processus d’élaboration et de production des annuaires statistiques produites par l’INS. Ils demeurent disposés  à appuyer la RDC dans la mise en place d’un système d’informations statistiques capables de fournir des données fiables, actualisées, ventilées, accessibles et régulières.

Il a reconnu que la pays a enregistré des  avancées et progrès dans ce domaine, mais il estime qu’il reste encore  des efforts à fournir, car la Stratégie nationale du développement de la statistique (SNDS 2013-2017) dont l’objectif final  assigné était de rendre les données statistiques fiables et accessibles, n’a pas été mis en œuvre entièrement comme prévu, et la non mise en place du Conseil de la statistique, une  structure chargée du suivi et évaluation de la SNDS n’a pas permis une visibilité des actions menées.

Cette situation, a-t-il laissé entendre, appelle les partenaires au développement à s’investir davantage et durablement sur le SSN afin d’assurer des programmes spécifiques et d’un financement garanti, la production régulière des statistiques nécessaires au suivi de la marche progressive du pays vers son objectif d’émergence à l’horizon 2030.

Pour lui, la RDC devra s’engager dans le processus de l’évaluation de la SDNS exprimée depuis 2017 pour la mise en route rapide d’une nouvelle SDNS (2020-2024).

ACP/Kayu/GMM/FMB/NKV

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here