Suspension du PCA de la MIBA

0
142

Mbujimayi, 02 nov. 2019 (ACP).- Le président du conseil d’administration de la Minière de Bakwanga (MIBA), le Pr Dieudonné Mbaya Tshakanyi Tshia Bantu est suspendu de ses fonctions pour une durée de 3 mois, par une lettre du ministre du Portefeuille datée du 01er novembre 2019, a appris l’ACP sur place à la direction générale de cette entreprise.

Le ministre évoque dans cette lettre, le fait que le PCA suspendu n’a pas obtempéré à son ordre relatif à la levée par lui, de la mesure irrégulièrement prise de révocation du DG Albert Mukina Kanda Kanda, et de la nomination d’un autre DG intérimaire Albert Kalonji Ditutu.

Le PCA suspendu a continué de soutenir que sa mesure était légale, ce qui a créé depuis, une vive tension au sein de la MIBA où les travailleurs ont eu à savouré les premiers fruits de la relance de la société en touchant un salaire de loin différent de miettes jusque-là payées.

Pendant cette période de suspension, les fonctions de PCA seront exercées par M. Didier Kazadi Nyembwe, renseigne-t-on sur place.

Le désordre au sommet de la MIBA évoqué au gouvernorat de province

Par ailleurs,le désordre constaté depuis plus de deux semaines au sommet de la société Minière de Bakwanga (MIBA) a été évoqué au gouvernorat de province du Kasaï Oriental par le directeur général de cette entreprise et le gouverneur de province ad intérim Jeannette Longa Muswamba.

A cette occasion, Albert Mukina Kanda Kanda, DG révoqué par le président du conseil d’administration, a indiqué que cette décision relevait tout simplement de l’arbitraire, car rejetée par le ministre de tutelle pour vice de procédure et non-respect du fond.

Expliquant son absence prolongée à Mbuji-Mayi, M. Mukina a fait savoir que la MIBA n’étant pas en période de production avec la fermeture de l’usine pour des raisons stratégiques, en attendant l’acquisition incessante des équipements. Albert Mukina affirme qu’il était en train de prendre des contacts fructueux  pour l’effectivité de la relance de l’entreprise.

Il a éclairé l’opinion au sujet de son voyage à Sotchi (Russie) dans la suite du Président de la République, où il a eu d’autres contacts avec des grands exploitants russes du secteur du diamant. Par rapport aux relations entre la MIBA et l’entreprise canadienne Saint Louis BGM, le DG de la MIBA a indiqué que ce partenaire de la province a des ambitions pour la Minière de Bakwanga qu’elle assiste en termes de fonds de roulement.

La MIBA entend ainsi s’asseoir avec les responsables de cette entreprise autour d’une table de négociation pour fixer les limites de cette intervention. ACP/ ZNG/JFM



LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here