Le PM britannique met en garde contre une année d’honneur à venir si la question du Brexit n’est pas résolue

0
43

Kinshasa, 07 novembre 2019 (ACP).- Le Premier ministre Boris Johnson a mis en garde mercredi que le Royaume-Uni s’expose à une année entière d’horreur en 2020 si l’impasse sur la question du Brexit n’est pas résolue, ont indiqué jeudi des agences internationales.

M. Johnson a lancé cette mise en garde depuis les marches menant à son bureau du 10 Downing Street, à l’issue d’une audience avec la reine Elizabeth II pour demander son autorisation de dissoudre le Parlement britannique afin d’ouvrir la voie à des élections générales anticipées le 12 décembre prochain.

Le monarque a accédé à sa requête, a-t-il affirmé. Dans son premier discours officiel de sa campagne pour les élections générales, M. Johnson a souligné qu’il ne souhaitait pas d’élections, mais que celles-ci étaient nécessaires parce que le Parlement britannique empêche le Brexit.

Il a appelé à la formation d’un gouvernement majoritaire afin que puisse débuter en décembre le travail sur une sortie de l’UE du Royaume-Uni en janvier 2020, afin de mettre fin aux incertitudes. « Nous pouvons quitter l’UE en tant qu’un Royaume-Uni entier et complet », a-t-il affirmé, ajoutant que si le Parti travailliste remportait les élections, le Royaume-Uni serait plongé dans l’horreur de tergiversations et d’atermoiements tout au long de l’année 2020.

M. Johnson, tout comme M. Corbyn et les autres dirigeants de partis politiques britanniques, devrait passer les prochaines semaines à sillonner le Royaume-Uni pour rassembler les soutiens dans la perspective des élections générales. ACP/Zng/Fmb/Nig

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here