L’écrivain Jérémie Mbikay invite ses collègues à l’exploitation des sujets liés au changement de mentalités

0
219

Kinshasa, 07 novembre 2019 (ACP).– L’écrivain Jérémie Mbikay a évoqué,  jeudi lors d’un entretien avec l’ACP, la nécessité pour ses collègues d’exploiter des sujets en corrélation avec le concept de changement de mentalités, en vue de marquer leur accompagnement à l’action du gouvernement concernant la transformation des mentalités et la réduction des antivaleurs qui rongent la société congolaise.

Jérémie Mbikay qui s’exprimait à l’occasion de la Journée internationale de l’écrivain africain célébrée le 7 novembre de chaque année, a soutenu que la RDC est un pays avec un potentiel inestimable. D’où chaque écrivain devrait approfondir ses réflexions sur des thèmes tels que : l’éducation, l’instruction pour passer des messages forts, aidant la jeunesse congolaise à la prise de conscience et de décision favorables au progrès.

Ces thématiques, a-t-il dit, feront en sorte que la RDC enregistre une avancée dans le domaine de l’écriture, «sachant que tout écrivain a une pensée à libérer : une nouvelle, une information où une astuce», avant d’inviter les penseurs congolais à valoriser ce type d’art par leur rigueur de style.

Réflexion sur l’avenir du métier d’écrivain

La Journée internationale de l’écrivain constitue une opportunité offerte aux acteurs culturels du monde de  réfléchir sur les possibilités  de porter haut l’écriture, en dépit des enjeux  auxquels le secteur du livre  est buté, à l’ère de la mondialisation. Car, cette nouvelle époque impose un changement de paradigme quant à la manière de produire et d’assurer la transmission de la culture et de ses manifestations.

Par ailleurs, l’écrivain congolais, a lancé un appel au gouvernement d’encourager les jeunes à la culture de lecture et à la jeunesse congolaise à s’investir dans la valorisation de la nouvelle culture littéraire, estimant que le travail de l’écrivain est d’émouvoir  le plus  grand nombre d’hommes en leur offrant une image privilégiée  des souffrances et des joies dans la société.         

Il a saisi l’opportunité  de relever quelques difficultés que rencontrent les écrivains, notamment pour trouver des maisons d’éditions, des producteurs, des routes inexistantes et l’absence de librairies. ACP/Zng/Fmb/Nig

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here