L’ONG  «Bolingani» préoccupée par le droit de garde des enfants après le divorce

0
135

Kinshasa, 07 novembre 2019 (ACP).- Le coordonnateur de l’ONG «Bolingani» dans la commune de Ngaliema, M. Espoir Mukongo s’est dit préoccupé, jeudi au cours d’un entretien avec l’ACP, par le droit de garde des enfants après le divorce afin d’assurer un bel avenir à ces derniers.

M. Mukongo qui a déploré de nombreux cas des divorces enregistrés ces dernières années, a émis le vœu de voir le juge examiner minutieusement les dossiers relatifs au divorce en vue de déceler le sens de responsabilité de l’un de parents pour enfin lui confier la garde des enfants.

Les avantages des enfants, a-t-il renchéri, doivent primer sur toute décision conformément au code de la famille en rapport avec l’insuffisance morale ou l’incapacité financière de l’un ou l’autre parent.

Toutefois, a-t-il conclu, le divorce doit être évité parce qu’il entraine beaucoup de conséquences sur la vie des enfants ; le phénomène enfant de la rue en est une.

A chaque fois que survient une dispute ou une bagarre dans le foyer, il faudra rappeler aux mariés l’amour qu’ils se sont déclarés lors de leurs fiançailles ainsi qu’au jour de leur mariage.   ACP/Zng/Fmb/Nig

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here