Bosco Ntanganda condamné à 30 ans de prison par La chambre de première instance 6 de la CPI

0
25

La Haye, 08 novembre (ACP).- La chambre de première instance 6 de la Cour pénale internationale (CPI) a condamné jeudi  l’ex-chef de guerre congolais Bosco Ntaganda à une peine de 30 ans de prison pour des crimes de guerre et contre l’humanité, lors d’une audience rendu par sa  juridiction basée à La Haye.

Le juge Robert Fremr a cité également des crimes multiples, dont l’esclavage sexuel et la persécution retenus à charge de Bosco Tanganda.

Il a estimé que les éléments constitutifs des crimes de guerre et crimes contre l’humanité don Bosco est co-auteur indirect et auteur direct pour certains, sont d’une extrême gravité, compte  tenu de la cruauté particulière et de la vulnérabilité des victimes.

Dans l’exposé de motifs, le meurtre notamment de l’abbé Boniface Bwanalonga en présence de ses subalternes avait un caractère discriminatoire. Les attaques dirigées contre des localités de Mongwalu et Sayo, contre plusieurs civils suivies des viols et pillages systématiques des villages. Les stigmates que portent encore aujourd’hui les victimes des viols, traumatisme, troubles sexuels, tout cela ne peut nullement justifier une quelconque circonstance atténuante sollicitée par la defense de prévenu. 

Durant toute la période passé derrière les barreaux, le juge de la chambre n’a retenu aucune circonstance. ACP/Kayu/KJI/JFM/THD

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here