Christelle Vuanga désignée présidente de la Commission des Droits de l’homme à l’Assemblée nationale

0
87
Une vue de la députée Christelle Vuanga

Kinshasa 08 novembre 2019 (ACP).- La députée nationale de l’opposition,  Christelle Vuanga qui a été présentée par sa famille politique a reçu  jeudi le quitus de plénière, par acclamation,  pour diriger désormais la Commission « Droits de l’Homme » au sein de l’Assemblée nationale, a appris vendredi l’ACP des sources proches de la Chambre basse.

Selon cette source, l’élue de la circonscription électorale de la Fune à Kinshasa sera secondée par le député national Daniel Furaha comme premier-vice président, tandis que Nelson Lotape assumera les fonctions de deuxième-vice président et placide Tshisumpa, celle de rapporteur.

Par ailleurs, Marie-Ange Lukiana du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) a été désignée présidente  du comité des sages,  secondée par Jean-Marie Tambwe. Pour leur part, Jean Marie Tambwe a été plébiscité  vice-président et Prince-Ibrahim Longo rapporteur, secondé par Donatien Balekelayi.

S’agissant de la Commission économique et financière (ECOFIN), Sam Bokolombe a été désigné premier-vice président et Rémy Massamba chapotera la présidence de cette commission. Les députés Simene Wa Simene et Mengele Kwete ont été  désignés respectivement au poste de rapporteur et rapporteur adjoint de ladite commission.

 On rappelle que la présidence de 3 Commissions, à savoir,  socio culturelle,  Droits de l’Homme et  Aménagement du territoire a été confiée, à l’opposition politique, au prorata du nombre de ses députés siégeant au sein de l’Assemblée nationale et après consensus entre la coalition FCC-Cash au pouvoir et l’opposition. ACP/Kayu/KJI/JFM/THD

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here