L’envahissement des sites miniers, un défi à relever dans le secteur minier

0
78
Exploitation minière

Lubumbashi, 08 novembre 2019 (ACP).- Le directeur adjoint  de la Coopérative Minière de l’Artisanat du Katanga, (COMAKAT), Jacques Kaumba, a déclaré dans une intervention lors de la trente-troisième session de l’Investissement Durable au Katanga, (IDAK), que l’envahissement des sites miniers par les exploitants artisanaux est l’un de défis majeurs à relever dans le secteur minier. 

Il a parlé de l’utilité d’organiser des formations pour les acteurs miniers afin qu’ils œuvrent selon les prescrits de la loi. 

Le vice-président du comité de pilotage de l’IDAK, Fortunat Kande, a, quant à lui, expliqué les initiatives conceptuelles et opérationnelles faites par cette plateforme de dialogue entre autres la conception du guide de la responsabilité sociétale des entreprises RSE, du plan d’action sur la sortie des enfants dans les mines, la mise en place du groupe de travail multi-acteur, de suivi des mesures d’éradication de l’envahissement des sites industriels.

Partage d’expérience de la situation de la femme dans le secteur minier artisanal

La chargée de projet de la Fédération des femmes entrepreneurs dans les Mines et Agro-Pastorale (FEMIAP), Agnès Kabwiz, a indiqué que la femme est présente dans différentes étapes de la production artisanale. 

Elle a dit que dans le site d’exploitation artisanale,  il y a des femmes laveuses, tailleuses, commerçantes, négociantes, pharmaciennes. 

Elle a fustigé la discrimination faite à la femme sur les sites miniers, avant de proposer la mise en place des politiques de promotion, de protection, d’encadrement, d’entrepreneuriat ainsi que l’intégration des unités femmes. ACP/Kayu  

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here