Les experts des ministères sectoriels pour une économie de la RDC forte et durable

0
71

Kinshasa 08 novembre 2019 (ACP).- Les experts des ministères sectoriels  réunis en atelier depuis vendredi à Kinshasa réfléchissent sur les modalités de la transformation structurelle de l’économie de la République Démocratique du Congo (RDC) en une croissance forte, durable, résiliente, inclusive, créatrice d’emplois et conduisant à l’amélioration du bien-être social.

Selon M. Jean Hyppolite Ipopa expert du ministère de la décentralisation et participant à ces travaux, l’atelier porte sur l’harmonisation du Plan national stratégique de développement (PNSD), ajoutant que les participants travaillent en rapport avec des orientations du nouveau leadership politique prôné par le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dont la vision est d’inscrire le pays sur la voie de l’émergence.

Il a fait noter que ledit atelier a  également pour mission de jeter les bases qui rencontrent la vision du Chef de l’Etat consistant à faire de la RDC, une nation à revenu intermédiaire sur les plan économique, social et démographique solide et stable.

M. Jean Hyppolite Ipopa a fait savoir que les interventions des experts des différents ministères consistent à établir  un diagnostic susceptible de relever les multiplies défis, afin de mieux positionner le pays sur  la voie  de la transformation de son économie dans tous les domaines. Il est également question dans cet atelier   d’actualiser le  PNSD 2019-2023.

Il a laissé entendre que les propositions et les recommandations des participants à l’atelier seront validées par le gouvernement, et d’ajouter qu’ un document sera élaboré sous forme d’une feuille de route  devant servir  de guide  des actions à déployer dans chaque secteur pour l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) à l’horizon 2030, gage de tout développement démographique en RDC en 2050.

M. Ipopa a dit que ledit atelier a aussi comme préoccupation,  de discuter  des enjeux démographiques qui impactent sur le développement  de la RDC et de proposer de pistes d’intervention pour les bénéfices du dividende démographique profitent au pays.   

L’atelier, a-t-il indiqué, est organisé par le ministère du Plan pour poser les bases de développement dans tous les secteurs liés à la création des richesses  tels que l’agriculture, les affaires foncières, l’industrie manufacturière, artisanale et extractive, des industriels intégrées et tournées vers des importations et exportations.

Il sied de noter que plusieurs ministères participent à ces travaux, à savoir le ministère du Plan, de la  Décentralisation, de l’Economie nationale, de la Fonction publique, du Commerce extérieur et de l’Agriculture.

ACP/Kayu/KJI/JFM/THD  

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here