Nord-Kivu : le bureau des divisions provinciales de l’Urbanisme et Habitat également scellé pour empiétement du Mont Goma.

0
63

Goma, 08 novembre 2019(ACP).- Le ministre provincial des Affaires foncières au Nord-Kivu, Rodriguez Muhindo Palia Mbululi, a ordonné jeudi 7 novembre, le scellage de la parcelle abritant les divisions de l’Urbanisme et Habitat au motif qu’ils figureraient sur la liste de spoliateurs Mont Goma actuellement menacé de spoliation.

Pour cette autorité provinciale qui conduit, depuis le mercredi, une tournée d’inspection des membres de la commission de démolition, tout au tour de cette colline emblématique, le constat est les divisions de l’Urbanisme et de l’Habitat étaient aussi concernés par la menace qui pèse sur le Mont Goma.

« Comme l’Etat n’est pas complaisant et que nous devons prêcher par l’exemple, nous sommes obligés de sceller même les bureaux de l’Etat », a justifié l’Envoyé du Gouverneur Carly Nzanzu car, a-t-il assuré, le Pouvoir doit cesser d’être complaisant en prêchant par l’exemple et ainsi faire preuve de sérosité dans l’action entreprise pour sauver des places publiques.

Le ministre Rodriguez a ainsi annoncé l’étape suivante qui va consister à l’analyse des cas l’un après l’autre afin de prendre une solution définitive.

Au vu des menaces qui pèsent sur le Mont Goma notamment l’extraction désordonnée du sable, le Gouverneur de la Province du Nord-Kivu a pris l’option de recenser tous les présumés spoliateurs ainsi que leurs complices afin de les mettre hors d’état de nuire. 

Une vingtaine de parcelles ont été scellées lors de la 1ère journée par cette commission ayant en son sein le Maire de la ville de Goma, le Procureur près le Tribunal de Grande Instance, le Commissaire urbain de la Police ainsi que les délégués des services techniques (Cadastre et Conservation des titres immobiliers). ACP/Kayu  

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here