Sud-Kivu : interdiction formelle de percevoir des frais de « fiche blanche » pour les finalistes des écoles secondaires

0
48

Bukavu, 08 nov. 2019 (ACP).- La ministre provinciale ayant l’éducation dans ses attributions au Sud-Kivu, Geneviève Mizumbi, vient d’interdire à tous les opérateurs éducatifs, chefs d’établissements scolaires et autres, de percevoir des frais en échange des « fiches blanches » pour les finalistes dans sa juridiction.

Dans un communiqué radiodiffusé, la ministre de l’éducation met en garde les opérateurs éducatifs contre le monnayage desdits documents communément appelés « souches » pour les dossiers des candidats à l’Examen d’Etat.

Des informations recueillies auprès de la société civile font état de la perception des frais dans certaines écoles à l’intérieur de la province pour l’obtention de ces documents.

L’arrêté du gouverneur du Sud-Kivu signé le 18 octobre 2019 fixe les frais de scolarisation des élèves dans les écoles publiques et privées agréées pour l’année scolaire 2019-2020.

Etant donné que le cas de frais pour l’obtention des fiches blanches n’est pas repris dans l’arrêté, sa perception est jugée illégale par l’autorité compétente. ACP/Kayu/KJI/JFM/THD



LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here