Demande aux chefs d’établissements scolaires de remettre aux parents tous les frais illégaux perçus

0
48

Bukavu, 09 nov.2019(ACP).- La synergie  des Syndicats des enseignants et l’Inspection provinciale de l’enseignement su Sud-Kivu demandent aux chefs d’établissements de remettre aux parents d’élèves tous  les frais perçus illégalement.

Selon le secrétaire provincial du Syndicat des enseignants des Ecoles Conventionnées Catholiques/SYNECATH Sud-Kivu, Jacques  Cirimwami, parmi ces frais figurent les vingt-neuf mille francs congolais (29.000 FC) des fiches blanches et les cinq dollars américains (5 USD) pour la prise des photos passeports aux élèves finalistes de secondaire.

Jacques Cirimwami rappelle aux enseignants  que leur lutte est de faire triompher la gratuité de l’enseignement longtemps voulue par  les parents d’élèves et les enseignants, ajoutant que les fiches  blanches sont distribuées aux finalistes du secondaire et les photos passeports sont prises moyennant trois mille cinq cents francs congolais (3.500 FC), avant de demander aux parents de passer aux écoles retirer le surplus de leur argent sur l’achat des fiches blanches et sur les photos passeports.

Pour la ministre de l’Education au Sud-Kivu, Geneviève Mizumbi, la République Démocratique du Congo s’inscrit en faux contre toute perception des frais illégaux dans les écoles. Elle invite les gestionnaires d’écoles à ouvrir des actions disciplinaires aux chefs d’établissements récalcitrants. ACP/Zng/May

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here