Le BCNDH pour l’inclusion des recommandations acceptées par les Etats membres à la42ème session du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU

0
81

Kinshasa 07 nov.2019(ACP).-Le directeur du Bureau Conjoint des Nations Unies des droits de l’homme (BCNDH), Abdoul Aziz Thioye a demandé jeudi,  dans le cadre du partenariat au développement aux  Etats membres d’inclure dans l’engagement avec les pays les recommandations qui ont été acceptées par les Etats membres dont certains ont des représentations en RDC et accepté par l’Etat congolais, au cours d’un atelier de suivi des recommandations issues de l’EPU , et dialogue national sur la mise en œuvre de l’EPU, au Centre Carter dans la commune de la Gombe.

Pour Abdoul Aziz Thioye, l’idée de cette demande est de faire en sorte que les objectifs du développement durable(ODD) dont les cibles et les objectifs spécifiques puissent coïncider avec les recommandations qui ont été formulées et acceptées par la RDC, avant d’ajouter que leur rôle est d’aller dans les détails techniques des recommandations et de mise en œuvre.

L’obligation du BCNDH a-t-il dit, est de soutenir les efforts nationaux et la redevabilité en vue d’accompagner les institutions nationales pour qu’elles soient à la hauteur de leurs obligations et  a exhorté les participants à cet atelier à profiter de l’appui technique de UPR info, une ONG basée à Genève et celui de Centre Carter pour aller au-delà de la méthodologie de travail.      

De son côté, le représentant de la Commission nationale de droits de l’homme, Me Don Bienvenu Tshiala Musasa a indiqué que les acquis du présent atelier serviront n’ont pas seulement à la commission nationale des droits de l’homme mais également à tous les participants ayant pris part à ces assises afin de mettre en place des stratégies efficaces pour un bon plaidoyer auprès du gouvernement  et du parlement congolais, acteur clés et concerné pour la mise en œuvre des recommandations  issues du troisième cycle de l’EPU.

Il a, par ailleurs remercié l’équipe d’UPR info pour la qualité et la pertinence de leur intervention au cours de cet atelier ainsi que le Bureau conjoint des Nations Unies et le centre Carter. ACP/Cfm

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here