Détérioration de la voirie urbaine de Mbuji-Mayi

0
74

Mbuji-Mayi, 12 nov. 2019 (ACP).- La voirie urbaine du chef-lieu de la province du Kasaï Oriental se détériore de plus en plus, suite aux pluies abondantes qui tombent sur la ville, accompagnées des vents violents qui détolent des édifices et déracinent les arbres, a constaté l’ACP.

Les routes en état permanent de menace de cassure par des têtes d’érosion qui se créent après chaque pluie, se défoncent de plus en plus, rendant ainsi la circulation des engins automoteurs et quelques fois des piétons, difficile lorsque l’on sait que la plupart des routes sont en terre battue dans cette métropole de plus de 3 millions d’habitants.

Dans certains quartiers, des grandes maisons d’habitation sont détruites et leurs habitants se sont sauvés des ravins qui progressent très vite, à telle enseigne que des voies publiques sont complètement coupées à la circulation. Les populations victimes de cette calamité, tentent de se prendre en charge par des méthodes précaires de lutte antiérosive, en attendant l’intervention du gouvernement de la province.

Pour certains techniciens en chaussées, route et ponts, il est nécessaire de prévenir ces catastrophes plutôt que d’attendre la réparation qui exigent généralement des gros moyens. Et la saison de pluie devant aller jusqu’au mois d’avril, les dégâts s’annoncent graves pour les habitants de la ville diamantifère. ACP/ZNG/Cfm

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here