Les Scorpions de la Gambie tiennent le coup devant les Léopards (2-2) en éliminatoires de la CAN 2021

0
169

Kinshasa, 18 nov. 2019 (ACP).- Les Scorpions de la Gambie ont tenu le coup devant les Léopards de la RDC en arrachant in extremis le nul 2-2, lundi, au stade de l’Indépendance, à  Bakau – localité située à 13 km de Banjul -, en match de la 2ème journée du groupe D des éliminatoires de la 33ème  Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football.

L’entraîneur Christian Nsiengi-Biembe choisit comme « onze » de départ le gardien Joël Kiasumbua, Jordan Botaka, Arthur Masuaku, Marcel Tisserand (capitaine), Christian Luyindama, Chancel Mbemba, Wilfred Moke, Jonathan Bolingi, Cédric Bakambu, Gianelli Imbula et Jackson Muleka, avec l’objectif de rentrer à Kinshasa avec une victoire.

Dès l’entame du match, les Gambiens vont se montrer plus ambitieux en tentant par plusieurs tentatives de tutoyer les Congolais. Ils amorcent plusieurs incursions (4ème, 6ème, 21ème), mais sans inquiéter le portier congolais, Joël Kiasumbua. Les  partenaires de ce dernier, de leur coté, essaient de s’organiser mais ont de la peine à alimenter l’attaque où Cédric Bakambu paraît isolé.

Les Scorpions vont obtenir un but annulé par l’arbitre pour un hors jeu de Colley (42ème) sans parler du gardien congolais Joël Kiassumbua, qui sort une parade face à l’attaquant Steve Tarawally (45ème).

C’est finalement, dans le temps de récupération que les fauves congolais réussiront à surprendre les locaux sur un corner dont la remise de la tête du géant stopper Luyindama, dans le paquet, est reprise de près le buteur attitré, Cédric Bakambu (45ème +2, 0-1) en véritable renard de surface.

Après les citrons, les Scorpions, blessés, vont entamer la seconde manche avec la rage de pincer mortellement les carnassiers congolais. Ils appuient alors sur l’accélérateur, jusqu’à obtenir l’égalisation sur un heading du capitaine Pa Modou Jagne (52ème, 1-1), pourtant marqué au corps à corps par Marcel Tisserand dont la passivité étonne. Nsengi-Biembe lance le milieu offensif Moutoussamy en remplacement de Imbula, Son entrée apporte effectivement du tonus. Et sur une contre-attaque développé sur le flanc gauche, le latéral Arthur Masuaku sert latéralement Jackson Muleka dont la frappe des 20m effleure imperceptiblement un défenseur gambien avant de tromper au rebond le gardien gambien rendant inutile son plongeon (74ème ,1-2).

Devant leur public et bien que menés de nouveau au score, les hommes du Belge Tôm Saintfiet ne baissent pas les bras. Dominateurs et plus entreprenants que les visiteurs, ils puisent dans leur dernière énergie pour littéralement émerger. Jusqu’au bout donc, ils y croient et, à force de pousser, finissent par arracher la parité par Boubacar Jobe (90ème+2) au terme d’un débordement en force sur la droite.

La Gambie (4 points +2), qui court derrière une première qualification à la CAN, prend la tête du groupe D en compagnie du Gabon (4 points +1) à qui elle rendra visite en septembre prochain. Pour la RDC, après deux nuls en deux rencontres, la victoire sera impérative face à l’Angola, lors de la 3ème et dernière journée de la manche aller. ACP/Kayu/DNM/Cfm/May

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here