L’entretien des routes de desserte agricoles une solution à la hausse des prix des produits agricoles

0
153

Kinshasa le 18 novembre2019(ACP)- Le député national élu de Tshikapa dans la province du Kasaï, Adolph Kalunga a préconisé l’entretien des routes de desserte agricole au  gouvernement, pour lutter contre la hausse des prix des produits agricoles, notamment les maïs, lundi au cours d’un entretien avec un journaliste de l’ACP.

Il a fait savoir que les routes de desserte agricoles facilitent l’évacuation des produits de première nécessité des centres de production vers les grands centres de consommation situés dans les milieux urbains et stimulent les agriculteurs à produire davantage.

M. Kalunga a fait remarquer que les prix du maïs et du manioc augmentent aux mois d’octobre et novembre à cause de semis étant donné que produits de la saison ne sont pas encore mur.

« Les mois d’octobre et de novembre sont pluvieux, les paysans n’arrivent pas à sécher les produits qu’ils récoltent de leurs champs, les routes de desserte agricole se trouvant dans un état de délabrement avancé font que les différents produits agricoles connaissent un flambée de pris sur le marché », a souligné M. Kalunga. Il a relevé que la quantité des produits évacuée les commerçant par vélos, communément appelés les « Bayanda ne suffit pas pour ravitailler des milliers des consommateurs situés dans les centres urbains». Ces derniers se battent bec et oncles pour ravitailler les centres urbains en lieu et place des véhicules.

ACP/KULOSO/Stagiaire

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here