Néné Nkulu lance les travaux de la 5ème  édition du FONAST à Kolwezi

0
98

Kinshasa, 19 novembre  2019 (ACP).- Le ministre d’État et ministre de l’Emploi, travail et prévoyance sociale, Néné Nkulu Ilunga, en séjour à Kolwezi, a lancé  mardi, les travaux de la 5ème édition du Forum national de mobilisation contre le VIH/SIDA dans le monde du travail (FONAST).

Selon le service de communication dudit ministère, ces assises de 4 jours sont une occasion pour les acteurs des secteurs du travail et de la santé, ainsi que les partenaires, de parler de la lutte contre le VIH/SIDA notamment dans le domaine minier.

Il sera particulièrement question de mobilisation des ressources en faveur de la lutte contre le SIDA dans les milieux professionnels.

En effet, le ministre Néné Nkulu accorde une importance à ces assises parce que les recommandations qui en résulteront, seront soumises au gouvernement.

La volonté du  gouvernement à résorber le chômage

Selon la même source, Néné Nkulu est venue rassurer les « Lualabais   » de la volonté du gouvernement de résorber le chômage, conformément au crédo du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo: « le peuple d’abord ».

Le Chef de l’Etat, a-t-elle ajouté, avait instruit le gouvernement de  trouver des solutions à travers le ministère de l’Emploi sur les difficultés  liées aux employeurs du secteur minier à Lualaba où il y a des étrangers.

C’est dans ce contexte que le ministre d’Etat encourage la population à se qualifier et à profiter de la construction dans les prochains jours d’un bâtiment moderne de l’INPP, à Kolwezi, pour suivre de formations professionnelles .

Assistance de sinistrés de Malemba-N’kulu

Cette descente du ministre  de l’Emploi, travail et prévoyance Sociale Néné Ilunga Nkulu,  à Kolwezi intervient après la visite de réconfort qu’elle a effectuée dans le territoire de Malemba-N’kulu, dans le Haut-Lomami, où elle a assisté, au nom du gouvernement de la République, les sinistrés des pluies diluviennes qui s’y étaient abattues entre fin octobre et début novembre. Ces pluies accompagnées des orages et des vents violents avaient causé d’importants dégâts matériels et des blessés graves.

Les membres de plusieurs partis et regroupements politiques parmi lesquels  l’AFDC-A, ont fait le déplacement pour accueillir celle qu’ils appellent affectueusement « Mama ni wetu » ou « Notre maman ».

ACP/Koko Kindja

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here