Ituri : L’électricité reste parmi les priorités du gouvernement provincial aux côtés de la restauration de la paix et la construction des infrastructures

0
68

Bunia, 21  nov.2019(ACP).-L’électricité reste parmi les priorités du gouvernement provincial de l’Ituri aux côtés de la restauration de la paix et la construction des infrastructures socio de base, a indiqué le gouverneur de l’Ituri,  Jean Bamanisa Saïdi, lors du lancement de travaux de la première table ronde internationale de l’énergie électrique devant les ministres et députés provinciaux, les chefs de services étatiques, les membres du comité provincial de sécurité, les membres de la société civile, ainsi que des investisseurs venus d’une dizaine des pays, entre autres les Etats-Unis, l’Allemagne, l’Afrique du Sud, le Burundi, le Kenya, le Canada.  

L’autorité provinciale a rassuré les investisseurs présents à ces assises que la province de l’Ituri dispose d’une potentialité électrique qui, si elle est bien exploitée, peut répondre aux besoins du marché, avant de renchérir «Je suis convaincu que le développement de notre province est possible si nous en construisons les fondations et souhaitant que beaucoup parmi vous en deviennent les promoteurs et pionniers. »

Parmi d’énormes potentialités de diverses natures que disposent la province de l’Ituri, notamment hydrographique, solaire et éolienne, a déclaré Jean Bamanisa Saïdi, avant de déplorer que seulement une infime partie de cette potentialité est exploitée. D’où, a-t-il dit, l’importance de l’organisation de cette table ronde qui va permettre aux participants de découvrir cette situation.

Il a rappelé aux potentiels investisseurs que le secteur de l’électricité a été libéralisé dans le pays et son développement peut désormais se réaliser par l’entremise des entreprises privées.

Le chef de l’exécutif provincial a, séance tenante, exprimé l’ambition de son gouvernement  de relever le taux de desserte en électricité de 1 à 30% à l’horizon 2023 grâce au développement de diverses sources énergétiques entre autres ; hydrographique, solaire, éolienne et la biomasse pour permettre le développement de cette jeune province par ricochet l’amélioration de conditions de vie de sa population.

Au cours de cette table ronde qui se clôture mercredi, les participants vont réfléchir sur plusieurs thématiques, notamment les questions liées à l’énergie renouvelable, l’amélioration du réseau de distribution de l’énergie électrique dans la ville de Bunia ainsi que dans les cinq(5) territoires de l’Ituri (Aru, Mambasa, Djugu, Irumu, Mahagi), souligne-t-on.  ACP/Zng/May/THD/GGK

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here