Kasaï Central : La CNDH sensibilise les étudiants à la dénonciation de la violation des droits de l’homme

0
124

Kananga, 21 nov. 2019(ACP).- Les étudiants des établissements de l’Enseignement supérieur et Universitaire (ESU) et les couches sociales des populations de la ville de Kananga doivent dénoncer tout cas constituant une violation des droits de l’homme, a déclaré, mardi à l’ACP, Me Vincent Kayembe Ciamumanya, coordonnateur provincial de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) pour le Kasaï Central.

Son institution d’appui à la démocratie a déjà entrepris des séances de sensibilisation dans plusieurs établissements de l’ESU afin d’aider les communautés estudiantines à s’adonner aux pratiques de Droits de l’homme pour le changement de comportement et de faciliter l’émergence de ces derniers, a indiqué Me Vincent Kayembe.

Ces séances de sensibilisation constituent également une action de marketing institutionnel afin de faire connaitre aux populations de cette partie du pays le fonctionnement, la mission et les attributions révolues à la CNDH. 

Pour le coordonnateur provincial de la CNDH-Kasaï central, sa structure qui s’occupe également de la promotion et la protection des droits de l’homme, cette sensibilisation s’étendra aussi aux établissements de l’ESU de l’intérieur de la province et des élèves finalistes pour le besoin de la cause.  ACP/Zng/May/THD/GGK

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here