Une ancienne diplomate somalienne  tuée par balles à l’aéroport de Mogadiscio

0
86

Kinshasa, 21 nov. 2019 (ACP).- L’actrice de la société civile et ancienne diplomate, la Somalienne Almaas Elwan a été abattue mercredi à l’aéroport de Mogadiscio, a-t-on appris jeudi des agences internationales.

Un crime qui a suscité une vague d’indignation dans toute la Somalie. D’après des témoins, la femme était enceinte et a été abattue à l’aéroport au moment où elle s’apprêtait à s’envoler pour Nairobi. Mais des informations non encore confirmées par les autorités somaliennes qui, en attendant la fin de l’enquête, ont fait part de leur consternation à propos du drame. « 

Le gouvernement somalien condamne la mort par balle de la militante des droits de l’homme et diplomate Almaas Elman, promet une enquête approfondie sur l’incident qui a conduit à l’arrestation des responsables du meurtre », peut-on lire dans un tweet du gouvernement. Almaas avait servi à l’ambassade de Somalie au Kenya entre 2016 et 2017. Elle est la sœur du candidat au prix Nobel Ilwaad et du lieutenant-colonel Iman Elman de l’armée nationale somalienne.

Son père, tué en 1996 à Mogadiscio, a fondé une fondation pour la paix, à la tête de laquelle se trouve actuellement sa sœur.

Le défunt avait activement participé à la fondation Elman Peace. Sa sœur Ilwad Elman, qui était cette année avide de recevoir le prix Nobel de la paix 2019, qui a finalement été décerné au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed Ali.

La fondation soutient essentiellement des femmes vulnérables et d’anciens enfants soldats en Somalie, un pays dévasté par le groupe d’insurgés shebab. ACP/Cfm

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here