Motema Pembe et V.Club terminent dans la parité (1-1) à la LINAFOOT

0
247

Kinshasa, 24 nov. 2019 (ACP).- Le DC Motema Pembe et l’AS Vita Club ont terminé sur le score de parité 1-1, en derby kinois joué dimanche au stade des Martyrs, dans le cadre de la 4ème journée en retard du 25ème championnat de la Ligue nationale de football (LINAFOOT).

La partie est marquée dès le premier coup de sifflet donné par l’arbitre Carlos Tamakunda par l’absence dans les rangs des vert-blanc-rouge du bouillant international latéral droit Dieumerci Mukoko Amale, de l’avant-centre Vinny Bongonga ainsi que de l’ailier droit Musinga Kwamambu. Le premier est remplacé par Enock Mangindula, qui officie d’habitude le long de la ligne opposée, tandis qu’en pointe, appel est fait à Peter Kola Wole Kalezaya. Sur le flanc gauche, est titularisé Bahide Tshombe en soutien dans l’axe de Mbumba Desi et Ikoyo Iyembe qui bénéficient de l’appui incessant du demi défensif Tomandzoto.

A cause d’un claquage, celui-ci cèdera vite son poste à Rachidi Asumani (19ème), lequel, pour la même raison, quittera à son tour le terrain au profit d’Arsène Loko (36ème). Entre-temps, le trio d’animation offensive avec le gaucher William Likuta Luezi dans le couloir droit, Ngouelou Seda dans l’autre couloir et Koné Junior Abou en deuxième avant-centre, se distingue dans le travail d’approche mais sans vraiment se montrer dangereux.

Dans le camp d’en face, sécurisé par le gardien Nelson Bongaman, le quatuor défensif composé à l’intérieur du capitaine Yannick Bangala Litombo et Ava Dongo Luete ainsi que des latéraux Djuma Shabani et Ernest Luzolo Sita, n’hésitent pas du tout à se porter devant surtout qu’en « sentinelle » Mukoko Tonombe – culotte retroussée jusqu’à braver la décence – supplée chacun d’eux. Rossein Tuisila, Merveille Kikasa Wamba et Jésus Moloko Ducapel forment une escadrille d’attaque qu’essaie d’imiter tant bien que mal Wango Mbambu Aïtchela. La première mèche est allumée par ce dernier dont le service en profondeur isole le forward Fiston Mayele Kalala (13ème), mais l’essai est bloqué par le dernier rempart vert-blanc-rouge Barel Mouko.

En réponse, le raid éclair de Likuta (20ème) est enrayé d’un reflexe par Lukong en corner. Un mouvement d’ensemble vert et noir est exploité d’un shoot des 20m sous la barre par Tuisila (31ème) que claque spectaculairement du bout des doigts Barel Mouko. Cependant, sur une balle perdue dans l’orée du grand rectangle par Rossein Tuisila, Junior Koné réalise une belle ouverture que met à profit Ngouelou Seda (42ème) pour entamer la marque.

De retour des vestiaires, le DC Motema Pembe choisit d’en finir avec son rival en le pressant haut. Mais, à force de se buter sur l’arrière-garde vert et noir, le doute s’empare de lui au point de perdre progressivement le contrôle des opérations surtout quand il a commencé à faire face à deux avants-centres avec la montée de César Manzoki Lobi (63ème) et la sortie de Merveille Kikasa.

A trop reculer, il concède plusieurs coups de coin. Sur l’un d’eux, exécuté par Jésus Moloko, le stopper Ava Dongo (72ème) le percute au premier poteau d’un coup de tête foudroyant pour remettre les deux formations à égalité. Instinctivement, les supporteurs du DC Motema Pembe vont s’en prendre violemment aux dirigeants de la Commission de gestion de LINAFOOT, présents à la tribune principale, comme pour protester sur la validité du coup de coin. Cette atmosphère n’influera toutefois pas sur le déroulement de la partie qui ira jusqu’à son terme, sans qu’il ait une autre modification des chiffres.

Déclarations d’après match

Le coach Jean Florent Ibenge Ikwange a déclaré : « Je voulais que mes joueurs commencent le match très haut, mais un flottement s’est installé dans la défense. On a encaissé le but et Motema Pembe en a profité pour prendre un ascendant dans l’entrejeu. Je félicite le DC Motema Pembe pour cette réaction. En deuxième période, nous sommes venus encore avec cet esprit de commencer très haut et nous avons réussi ce but égalisateur qui nous a permis de stabiliser le jeu et de prendre également cette fois l’ascendant sur notre adversaire. Mais nous n’avons pas réussi à marquer le but de la victoire. Un match de la haute qualité technique et tactique de la Ligue 1. »  

De son côté, l’entraîneur Isaac Ngata du DC Motema Pembe a expliqué: « Mon équipe a réussi à contrer les assauts de l’AS Vita Club qui sont basés sur l’attaque rapide et placée. Nous avons trouvé la faille pour marquer le but qui a obligé V.Club à courir derrière le résultat. Mais, en deuxième période, l’AS Vita Club a commencé à balancer le ballon et nous a mis en difficulté avec ce corner qui n’en était pas un, lequel amène ce but égalisateur. Mais un bon match qui prouve que les deux équipes sont en compétitions continentales ».

Au moment où on voulait démarrer le jeu des questions réponses, une fois de plus, des supporteurs  du DC Motema Pembe sont venus perturber la conférence d’après-match en réussissant à pénétrer dans la salle et à faire du bruit avec des menaces, comme contre le FC Renaissance du Congo, le mercredi 20 novembre dernier.

Certains étaient même munis des bâtons dans les couloirs menant vers la salle de conférence. ACP/Zng/Fmb           

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here