Les difficultés dans l’exercice des industriels producteurs du ciment et des barres de fer en RDC présentées au président Félix Antoine Tshisekedi

0
117

Kinshasa, 29 Nov (ACP)- Le Président de la République,  Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a reçu en audience, jeudi à la Cité de l’Union africaine, une délégation des industriels producteurs du ciment et des barres de fer en RDC, venus lui présenter les difficultés qu’ils rencontrent dans l’exercice de leurs fonctions. Il s’agit des sociétés cimetières PPC Barnet DRC, CIMKO, CILU et de fonderies FAMECO. Selon M. Leny Ilondo, directeur général de la société cimentière PPC Barnet DRC et président des professionnels cimentiers de la RDC,  ils sont venus présenter leurs industries au Chef de l’Etat et au Premier ministre ainsi que leur faire part de difficultés auxquelles ils sont confrontés à la suite de nombreuses compétitions illégales dont ils sont victimes à travers des importations irrégulières. Ils ont profité de l’occasion pour expliquer au Président de la République et au chef du Gouvernement présent à cette audience, qu’ils disposent des industries locales dont les capacités installées sont sous utilisées. Pour le Président des professionnels cimentiers en RDC, leurs industries sont capables et prêtes à répondre à tous les besoins des demandeurs de ciment et de barres de fer en RDC, selon les spécifications et le volume qu’ils veulent. Il a ajouté qu’ils disposent également d’une technologie qui permet d’accroître leurs productions pour répondre à tous les besoins, notamment la construction du barrage d’Inga, du port en eau profonde à Banane, de grands ouvrages d’art, des infrastructures de mobilité à travers le pays, de même que la transformation physique et sociale de notre pays. M Ilondo a indiqué, par ailleurs, que les professionnels cimentiers de la RDC ont fait savoir au Chef de l’Etat qu’ils ont besoin, pour la bonne marché de leurs activités, d’un accompagnement fiscal en vue de leur permettre de réduire les prix de leurs produits et contribuer ainsi à la réduction de la pauvreté dans notre pays. Car, dit-ils, créent des richesses locales sur lesquelles l’Etat prélève les impôts pour financer des projets d’investissements en RDC. ACP/Kayu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here