Les difficultés des industriels soumises au Chef de l’Etat et la retraite politique du FCC

0
55

Les journaux parus vendredi 29 novembre 2019, à Kinshasa, s’appesantissent sur l’audience accordée par le Chef de l’Etat  aux industriels et la participation de l’ancien Président de la République à la visite du président de la République honoraire à retraite politique de sa plateforme.

Agence congolaise de presse (ACP) note que le président de la République,  Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a reçu en audience, à la Cité de l’Union africaine, une délégation des industriels producteurs du ciment et des barres de fer en RDC, venus lui présenter les difficultés qu’ils rencontrent dans l’exercice de leurs fonctions.

Il s’agit des sociétés cimentières PPC Barnet DRC, CIMKO, CILU et de fonderies FAMECO. Selon M. Leny Ilondo, directeur général de la société cimentière PPC Barnet DRC et président des professionnels cimentiers de la RDC,  ils sont venus présenter leurs industries au Chef de l’Etat et au Premier ministre ainsi que leur faire part de difficultés auxquelles ils sont confrontés à la suite de nombreuses compétitions illégales dont ils sont victimes à travers des importations irrégulières, écrit le média public.

La presse officielle souligne par ailleurs, que l’ancien président de la République, Joseph Kabila Kabange est arrivé à Mbuela Lodge, à Kisantu, dans la province du Kongo central pour rendre visite aux membres de sa plateforme politique en retraite  d’évaluation.

Sur le même sujet, Forum des As  indique  que l’Autorité morale du FCC a exhorté les membres de sa plateforme à sauvegarder l’unité de la coalition avec CACH et à une politique de proximité pour répondre aux attentes de la population. Selon une source sûr  à Mbuela, qui a contacté la rédaction tard dans la soirée de jeudi, Joseph Kabila a demandé aux plénipotentiaires du FCC de placer le curseur sur une politique de proximité. Cette recommandation de Joseph Kabila confond ainsi les prédictions, commente le journal, le procès d’intentions de certaines mauvaises langues, qui ont cru que la rencontre de Mbuela Lodge était une messe noire contre le mariage entre le FCC et la plateforme de l’actuel président Félix Tshisekedi.

Le quotidien note également que la Fédération des entreprises du Congo (FEC) a fait sa rentrée 2019.

Le président de la FEC, Albert Yuma a souligné que cette 2ème rentrée s’inscrit dans un contexte politique et institutionnel renouvelé, marqué par l’alternance au haut sommet de l’État.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here