La situation sécuritaire en Ituri et au Sud-Kivu évoquée au Ministère de la Défense

0
79
Les éléments des FARDC au Nord-Kivu

Kinshasa, 03 déc. 2019 (ACP).– La situation sécuritaire dans les provinces de l’Ituri et du Sud-Kivu a fait l’objet d’une rencontre  mardi, dans la salle des réunions de l’état-major général des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) entre le ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, le Pr Aimé Ngoy Mukena Lusa Diese et la délégation des députés et sénateurs conduite par Moise Nyarugabo et Mme Angèle Tabu Makusi, respectivement président du caucus des députés du Sud-Kivu et présidente du caucus des députés de l’Ituri.

Au l’issue de cette rencontre, le député Angèle Tabu de la province de l’Ituri a annoncé la mise sur pied d’ici le 05 décembre d’une cellule technique composée des cinq députés par province et de quelques officiers supérieur des FARDC.

Selon l’élue de l’Ituri, cette cellule technique aura pour mission de dégager les pistes des solutions pour que la paix revienne dans ces deux provinces, car, a-t-elle souligné, avec l’insécurité beaucoup d’enfants ne vont plus à l’école. Cette situation fait que la scolarité a sensiblement baissé de 70% en Ituri. Elle a également parlé de cas de viol et de la destruction des champs et villages.

Pour sa part, le député Moise Nyarugabo a rappelé que leurs discussions ont aussi tourné sur l’insécurité dans les hauts Plateaux de Minembwe dans les territoires de Fizi, de Mwenga, d’Uvira, de Kalehe et de Shabunda.

A cet effet, il a sollicité l’intervention du gouvernement pour une aide humanitaire à l’endroit de ces populations meurtries et que l’armée nationale intensifie ces actions dans cette partie du pays pour que la paix soit rétablie une fois pour toute dans cette partie du territoire national. ACP/Zng/May

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here