Nord-Kivu : le comité urbain de sécurité dénonce un nouveau mode opératoire des Adf

0
158

Beni, 06 décembre 2019 (ACP).- Le président du comité urbain de sécurité, Nyonyi Bwanakawa a dénoncé vendredi à Beni, un nouveau mode opératoire des Adf dans cette juridiction,  celui de larguer des grenades sur attroupement des populations dans la ville de Beni.

Nyonyi Bwanakawa qui a appelé la population à la vigilance dans un front commun, a indiqué que les Adf après avoir enregistré des lourdes pertes sur le champ de batail face aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC),  recourent à la symétrie pour larguer des bombes et grenades aux populations  en plaine journée dans la ville de Beni.

Une grenade a explosé  jeudi au quartier Mabakanga dans la commune Ruenzori et une autre a été découverte tard vers 16h non loin du marché central de Beni.

Le président du comité urbain de sécurité à cette occasion rappelé la même pratique basée sur l’utilisation des bombes artisanales lancées par ses mêmes tueurs et qui ont malheureusement causé mort d’hommes à Beni en 2016.

L’autorité urbaine demande la population de beni d’éviter les attroupements  souhaitant que  le mariage entre les FARDC et les civils  soit scellé pour éradiquer la rébellion des Adf déjà dans un état de divagation. ACP/Kayu/GGK

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here