Présentation au 1er Forum national de la formation professionnelle du modèle marocain

0
214

Kinshasa, 06 déc. 2019 (ACP).- L’ambassadeur du Royaume du Maroc en RDC, Richid Agassim, a présenté le modèle et l’expérience de la formation professionnelle de son pays, à l’ouverture, jeudi à Kinshasa du 1er Forum national de la formation  professionnelle (FONAFOP 2019).

Selon Richid Agassim, le Royaume chérifien accorde un  intérêt particulier à la formation professionnelle pour la construction de l’économie nationale afin qu’elle devienne une puissance  résistante et compétitive. Son pays fait de la question de la formation  professionnelle, un  outil de base  et la clef de voute de toutes les stratégies naturelles sur tous les plans du  développement sectoriel.

Il a  fait  savoir  que  depuis lors, son pays a engagé une séries de réformes ambitieuses dans le domaine de la  formation professionnelle et ce, à  partir de 1996 que la politique du gouvernement en la matière s’est orientée sur les  associations des acteurs économiques et l’adhésion des entreprises à la  formation  continue de leurs ressources  humaines.

Cette façon d’agir du Royaume du Maroc, a-t-il ajouté, permet de déterminer réellement et rationnellement les besoins de l’économie  nationale en matière de ressources humaines et des  stratégies  nationales  sectorielles.

Le  diplomate marocain  a,  en  outre  expliqué, que la  mise en place de la  politique gouvernementale est assurée par l’Office  de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), principale  operateur de la  formation professionnelle.

Cet établissement public, a-t-il dit, présente plus de 347 filières de formation dans toutes les régions du Royaume  du Maroc. Il a salué l’initiative  du Chef  de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi sur l’organisation du 1er Forum national de la formation  professionnelle qui  a  connu la participation des  certains pays  africains, afin de conjurer les efforts sur les défis de la formation professionnelle.

Richid Agassim a rappelé que sur le plan bilatéral, la RDC bénéficie  chaque  année, d’un  quota  des bourses  octroyées  aux étudiants  congolais dans  des  filières  techniques  au Maroc, avant de rappeler la pertinence des relations entre les deux pays.

Le premier Forum  national dont les travaux se poursuivent, a connu  la participation  de plusieurs partenaires tant nationaux qu’internationaux qui réfléchissent sur les solutions à apporter, en vue de revaloriser le secteur de la formation professionnelle en RDC.

Organisé par le ministère de la Formation professionnelle, John Ntumba, sous le haut-patronage du Chef de l’Etat, le premier Forum national est comme thème : «La Formation professionnelle, aux arts et métiers : Employabilité et autonomisation des  groupes vulnérables, solution au chômage de masse et à la pauvreté en RDC», rappelle-t-on. ACP

 

 

 

 

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here