Appel financier pour la réponse humanitaire à la hauteur des besoins des enfants et des communautés

0
122

Kinshasa, 09 décembres 2019 (ACP).- Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a  lancé récemment à Genève, un appel financier pour l’apport d’une réponse humanitaire à la hauteur des besoins des enfants et des communautés de la République Démocratique du Congo (RDC) en 2020, indique un document de cette structure parvenu samedi à l’ACP.

Cet appel financier sera la réponse humanitaire de l’UNICEF en RDC,  il s’inscrit dans le cadre de l’Action Humanitaire pour les Enfants (Humanitarian Action for Children – HAC)  en 2020, est l’un de plus important de l’organisation à travers le monde.

La crise multidimensionnelle en RDC souligne le document, se caractérise par des conflits armés récurrents, l’insécurité alimentaire, les crises nutritionnelles, les déplacements des populations et les maladies épidémiques.

Selon la source, la situation humanitaire reste particulièrement préoccupante dans les régions touchées par les conflits et les crises, notamment les provinces du Nord et sud Kivu,  de l’Ituri, du Kasaï, du Kasaï-Central et Oriental.

Avec les 262 millions de dollars américains que l’UNICEF recherche pour les réponses humanitaires en RDC, l’organisation continuera d’apporter une réponse intégrée et multisectorielle, principalement dans les régions confrontées à des déplacements importants de populations et à des épidémies, dont Ebola, qui bénéficie cette année d’un appel financier distinct.

 L’UNICEF a indiqué qu’il a besoin de plus de 262 millions de dollars américains pour le besoin de la communauté humanitaire qui estime que 15,9 millions de personnes dont 8,59 millions d’enfants, auront besoin d’assistance et de protection dans le pays en 2020.

En 2019, la flexibilité du financement a permis à l’UNICEF de faire face à une augmentation dramatique de l’insécurité et des déplacements au Burkina Faso et au Mali, deux pays dont les appels d’urgence sont encore financés à moins d’un cinquième.

L’appel de 2019 a fixé à 3,92 milliards de dollars É.-U et révisé à la hausse à 4,13 milliards de dollars É.-U. Au milieu de l’année – était financé à 57 % au 1er novembre, dont 761 millions de dollars provenaient de fonds pluriannuels reportés de l’année précédente.

S’agissant de la RDC en 2020, l’Unicef en collaboration avec ses partenaires se sont fixés les objectifs incluent : 5,1 millions d’enfants à traiter contre la malnutrition aiguë sévère ;8,5 millions d’enfants à vacciner contre la rougeole ;28,4 millions de personnes à qui donner accès à l’eau potable pour boire, cuisiner et se laver ; 4,5 millions d’enfants et de soignants à qui donner accès à des services de santé mentale et d’aide psychosociale ;1,4 million d’enfants et de femmes à qui donner accès à des interventions d’atténuation, de prévention ou de réponse aux risques de violence liée au genre ; 10,2 millions d’enfants à qui donner accès à une éducation formelle ou non formelle, y compris un apprentissage précoce ;1,7 million de personnes à assister avec une aide en espèces ; 49 millions d’enfants et d’adultes à risque ou affectés à sensibiliser via la communication pour le développement et/ou un engagement communautaire, rappelle la source.

Ajoutant qu’au cours des huit premiers mois de 2019, l’UNICEF et ses partenaires ont touché près de 51 millions de personnes, dont 29 millions d’enfants. Plus précisément : 2,1 millions d’enfants ont été traités contre la malnutrition aiguë sévère ; 28,9 millions d’enfants ont été vaccinés contre la rougeole ; 32,2 millions de personnes ont eu accès à l’eau potable pour boire, cuisiner et se laver ;2,6 millions d’enfants et de soignants ont eu accès à un soutien en santé mentale et à un soutien psychosocial ;3,9 millions d’enfants ont eu accès à une éducation formelle ou non formelle, y compris un apprentissage précoce ; 850 000 personnes ont bénéficié d’une aide en espèces. ACP/Kayu/GGK/May

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here