Ténue à Kinshasa de la matinée de réflexion sur les violences faites aux femmes

0
97

Kinshasa, 10 décembre 2019(ACP).- L’ONG « Engagement volontaire pour le développement (ENVOLDE) » a organisé mardi à Kinshasa, la matinée de réflexion sur les violences faites aux femmes à l’occasion de la clôture de la campagne des 16 jours d’activisme pour la lutte contre les violences à l’égard de la femme et de la petite fille coïncidant avec le 6ième anniversaire de cette association.

La coordinatrice d’ « ENVOLDE », Merry Kathutu a  fait savoir que cette matinée s’inscrit dans le cadre de la reconnaissance des efforts fournis par le gouvernement et les femmes notamment politiques et maraichères pour pallier les violences faites à la gente féminine.

Elle a indiqué que plusieurs femmes et jeunes filles continuent à subir des pratiques deshumanisantes et vivent encore dans un environnement qui ne leur permet pas de jouir pleinement de leurs droits de se déterminer entre autres, par rapport au consentement en termes des relations sexuelles, face à la décision à prendre lors des grossesses ainsi qu’à l’accès aux soins de santé.

A ce jour, le viol est un facteur de la vulnérabilité des femmes, étant donné que celui-ci constitue une offre de la guerre et de l’instabilité politique, a dit Mme Kathutu, soulignant que les différentes formes de violences produites sur les femmes impactent négativement cette dernière sur le plan moral, physique, et sexuel conduisant aux conséquences fatales.ACP/ZNG/NIG/AWA/GGK

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here