Lancement officiel à Kinshasa du séminaire sur l’utilisation de la plateforme de «l’OCC-export»

0
106

Kinshasa, 19 déc.2019 (ACP).- Le directeur général de l’Office congolais de contrôle (OCC), Pierre-Célestin Risasi  Tabu a lancé, jeudi à Kinshasa, le séminaire sur l’utilisation de la plateforme de «l’OCC-export» en vue de dématérialiser le processus d’exportation des biens.

Lancée en présence du président du conseil d’administration  et du directeur général adjoint de cet Office, cette formation va permettre aux partenaires de l’OCC de l’aéroport international de N’djili d’utiliser cette plateforme pour une meilleure gestion en ligne de cet outil de travail.

Elle va également réduire sensiblement les étapes du processus d’exportation et épargner les partenaires  le devoir de se déplacer pour des opérations d’exportation.

Le directeur général de l’OCC a fait remarquer qu’à travers l’applicatif «OCC-Export», l’OCC vise la matérialisation  de toutes les opérations à l’exportation des produits de la RDC afin de permettre à tout exportateur ou  son mandateur de récupérer en ligne,  les différents documents  de l’Office émis lors des exportations des biens avec une économie de temps et d’argent.

L’OCC met, à travers cette formation, toutes les dispositions et informations nécessaires qui permettront aux partenaires d’accéder et d’utiliser à bon escient, les logiciels de facilitation des échanges des informations entre les différentes structures  des partenaires et à l’Office, a-t-il poursuivi.

M. Risasi Tabu a aussi fait savoir que la gestion du fret aérien exige la célérité dans le traitement des dossiers, avant d’ajouter qu’aujourd’hui plus que hier, ce besoin de rapidité dans la gestion des dossiers  d’exportation est davantage ressenti avec respect des dispositions règlementaires, notamment  la réglementation de change en RDC.

Il a sollicité une étroite collaboration avec tous les partenaires afin d’éradiquer ce phénomène sans respect des procédures mises en place qui sévit le pays et les administrations.

Des agents au service des partenaires

Par ailleurs, le directeur général a fait savoir qu’à l’issu de cette formation, les agents et cadres de l’OCC resteront accessibles pour permettre aux partenaires de bien maitriser cet application.

A l’ère des nouvelles technologies de l’Information et de la communication avec son corollaire du traitement en ligne, l’OCC s’est placé dans cette dynamique pour passer du traitement manuel au traitement informatisé dans tous les processus d’exportation avec à la clef, la rapidité dans le traitement  des données, a-t-il souligné.

Ainsi, a laissé entendre M. Risasi Tabu, l’OCC va réaliser le deuxième pilier de sa politique-qualité, en l’occurrence la certification des exigences légitimes de tous les partenaires clients, les attentes de toutes les parties prenantes dans l’accomplissement de la mission de l’Office selon les prescrits du législateur.

De son côté, le chef de l’agence Kin-aéroport de l’OCC, M. Moke Risasi a indiqué que son agence est fière d’être honorée  et choisie par la direction générale comme agence pilote pour intégrer le  portail web, « OCC-Export ».

Cette opportunité offerte aux partenaires et aux opérateurs économiques de disponibliser à distance par la voie électronique, une interface pour la gestion de toute exportation est tombée à point nommé.

La cérémonie s’est clôturée par une remise de certificat de participation à tous les partenaires de l’OCC qui ont pris part à la formation sur l’utilisation de la plateforme de «l’OCC-export». ACP/Zng/May

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here