Le président libanais charge Hassan Diab de former un nouveau gouvernement

0
53

Kinshasa, 20 décembre 2019 (ACP).- L’universitaire et ex-ministre de l’Éducation Hassan Diab, qui a reçu l’appui du puissant mouvement chiite Hezbollah, a été chargé jeudi de former un gouvernement par le président de la République Michel Aoun, ont annoncé vendredi les médias internationaux citant la presse officielle libanaise.

Les sources rapportent que le président libanais Michel Aoun a lancé  jeudi des consultations parlementaires, plusieurs fois reportées, pour choisir un chef de gouvernement à la place de Saad Hariri, qui a démissionné fin octobre sous la pression des manifestants.

Comme pressenti, son choix s’est porté sur Hassan Diab pour le poste de Premier ministre. Il a obtenu 69 voix et 39 députés se sont quant à eux abstenus de nommer quelqu’un.

Ingénieur peu connu du grand public, Hassan Diab a été ministre de l’Éducation dans un cabinet dominé par le Hezbollah et ses alliés en 2011.

Un gouvernement formé après l’effondrement d’une coalition déjà dirigée à l’époque par Saad Hariri, qui a annoncé mercredi qu’il n’était pas candidat à sa propre succession. .

Selon les sources,  la tâche qui attend Hassan Diab est immense. Il doit former E un gouvernement mais  il ne semble pas disposer d’une couverture sunnite, communauté dont est issu le chef du gouvernement dans le système confessionnel libanais.

Les principaux blocs parlementaires sunnites, notamment celui du Premier ministre sortant Saad Hariri, se sont abstenus de nommer quelqu’un lors de leurs consultations avec le chef de l’État jeudi matin.

Hassan Diab a donc été choisi par une majorité de députés chiites et chrétiens et une petite minorité de sunnites, alliés du Hezbollah.

On imagine que dans ces conditions, sa tâche sera difficile, même si son profil correspond en quelque sorte aux revendications des manifestants, qui exigent un Premier ministre indépendant, qui ne soit pas issu des partis politiques traditionnels. ACP/Kayu/Wet/FMB

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here