Refus des habitants des territoires de Ngandanjika et Kamiji d’appartenir à la province de Lomami

0
126

Mbuji-Mayi, 20 décembre 2019 (ACP).- Les ressortissants des territoires de Ngandajika et Kamiji organisés dans leurs mutualités respectives, ont pris part vendredi, à une marche de protestation de leur appartenance à la province de Lomami, à travers les grandes artères du chef-lieu de la province du Kasaï Oriental.

Une déclaration a été lue à l’issue de la marche par M. Isaac Kanyiki Ciakatumba, délégué des manifestants, au bâtiment du gouvernorat de province devant M. Honoré Mubengayi Kankole, ministre provincial des Affaires foncières assumant l’intérim du gouverneur de province.

Dans cette déclaration, les fils et filles de ces deux territoires réclament sans condition le retour de ces entités à la province du Kasaï Oriental, tout en souhaitant bonne chance et plein succès à l’existence et au développement de la province de Lomami.

Les manifestants demandent également dans ce document dont une copie est parvenue à l’ACP, aux différentes institutions du pays de faciliter ce retour à leur province dite originelle et naturelle. Une marche analogue a eu lieu pour la 2ème fois ce même vendredi, au centre du territoire de Ngandajika, situé à 90km à l’Est de Mbujimayi, sous la conduite de M. Lukusa Katumba, président territorial de la société civile forces vives, signale-t-on sur place.

Selon la déclaration, Ils justifient ces manifestations par le principe fondamental sur lequel repose le découpage, celui de rapprocher les gouvernés aux gouvernants ainsi que les valeurs qui incarnent l’unité spirituelle et naturelle de l’actuelle province du Kasaï Oriental avec les deux territoires. ACP/Kayu/Wet/FMB/KJI/MPK

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here