Le Front commun pour le Congo s’insurge contre les discours haineux

0
212

Kinshasa, 29 décembre 2019 (ACP). – Le coordonnateur de la méga plate-forme politique le Front commun du Congo (FCC), Néhémie Mwilanya Wilondja a donné samedi, dans une déclaration à la presse, la position de sa plate-forme face aux discours de division, d’incitation à la violence et à la haine, prononcés par certains leaders de l’opposition politique en rapport avec les massacres de la population dans la partie Est de la RDC.

Selon cet acteur politique, le FCC est contre ce genre de discours qui ne favorise pas la paix sociale et la cohésion nationale ainsi que le bon voisinage, estimant que la population n’a pas besoin de discours de délation face à un fléau de terrorisme qui tue et verse le sang des congolais.

«Lorsque la nation est engagée dans une guerre aveugle, la population congolaise n’a pas besoin de discours de division. Tous les congolais doivent être solidaires pour soutenir les éléments des FARDC mobilisés au front », a-t-il dit.

Néhémie Mwilanya Wilondja pense que les Congolais n’ont pas non plus besoin de la démagogie sur des questions vitales existentielles. «C’est méprisable», a-t-il jugé, avant d’appeler les politiciens à apprendre à cesser avec le mensonge et à présenter aux Congolais des programmes susceptibles de booster le développement et de consolider la paix sur toute l’étendue de la République.

Il a aussi invité l’opposition congolaise à cesser de décourager la population et de créer la désunion autour du combat pour ramener la paix. Elle doit plutôt, a-t-il poursuivi, proposer un schéma de résolution de crise après avoir décelé quelques failles dans le système de défense du pays.

Pour lui, en pareille période où les Congolais particulièrement ceux du Nord-Kivu perdent leurs proches, le message de tout leader politique devant une guerre de terrorisme doit être un appel à l’union nationale.

Le coordonnateur du FCC invite toute la population congolaise à plus de solidarité et de soutien aux Forces armées de la Républiques démocratiques du Congo mobilisées au front.

 « Il est temps que la population soit lucide et donne des réponses appropriées à ceux qui lui amènent des discours de démagogie », a-t-il exhorté,  sollicitant  le soutien de tous les Congolais à l’armée congolaise en vue du rétablissement de la paix durable en RDC. ACP/Kayu/CKM

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here