Le grade de docteur en lettres et civilisation françaises conféré au chef de travaux Jean –Pierre NkutuLupeya

0
114

Kinshasa, 28 décembre 2019 (ACP).- Le recteur de l’Université pédagogique nationale(UPN), le Pr Simon Masamba a conféré samedi au chef de travaux Jean –Pierre NkutuLupeya, le grade de docteur en lettres et civilisation françaises avec la mention «grande distinction» à l’issue de la soutenance publique d’une thèse de doctorat intitulée «Productions écrites en français des étudiants de 1er et 2ème cycles en lettres et civilisation françaises de l’université pédagogique nationale(2012-2013).Analyse des erreurs d’orthographe».

 Le récipiendaire a indiqué qu’il y a bien des années que le cours d’expression écrite en français s’enseigne  à l’UPN en général et au département des lettres et civilisation françaises en particulier.

 L’on constate une baisse de niveau d’orthographe des étudiants, a-t-il dit, soulignant que cette baisse se manifeste par la non maitrise des connaissances de base supposées acquises depuis le primaire.

Très peu d’étudiants ont une orthographe correcte dans leurs productions. Cette situation a dit l’impétrant est devenue épineuse à l’université et dans notre société au point qu’il y a lieu de craindre un laisser –aller préjudiciable pour la meilleure expression écrite de cette langue de communication sociale.

Cette thèse a illustré et expliqué l’intérêt et la place qu’occupe l’expression écrite en français dans l’enseignement /apprentissage, en s’interrogeant sur la possibilité de redresser la barre c’est-à-dire d’amener les étudiants à pratiquer une orthographe correcte.

En évitant de réduire l’enseignement de l’expression écrite en français à celui des notions théoriques de grammaire à l’université , le cours d’expression écrite en français devra devenir un cours de culture et devra se faire dans une classe ,atelier pour placer l’étudiant dans un environnement où il est au centre avec le guidage de formateur, a-t-il recommandé.

Le jury examinateur de cette thèse a été composé entre autre autres, de promoteur de la thèse, le Pr Alphonse Nzanga , le président du jury , le Pr PhocasMayaka ma kanda et le Pr Clémence Kasinga, membre du jury. ACP/Kayu/FMB/KJI

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here