Séjour du Premier ministre au Grand Katanga et tournée du cardinal dans le diocèse de Béni-Butembo

0
104

La majorité des journaux parus mardi, 31 décembre 2019, à Kinshasa se focalisent sur le séjour du Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, dans le Grand Katanga et sur la tournée du cardinal, Fridolin Ambongo, dans le diocèse de Béni-Butembo

Agence congolaise de presse (ACP) note à sa « une » que le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba a appelé les filles et les fils du grand Katanga à la reconstruction de l’unité entre eux, en vue de contribuer au développement du pays. Le Premier ministre a lancé cet appel , explique le média public, aux nombreux membres des partis politiques du Front commun pour le Congo (FCC) à sa descente de l’avion, lundi, à l’aéroport international de la Luano, à Lubumbashi. «Après avoir passé 4 ans à Lubumbashi comme directeur général de la  Société nationale du chemin de fer (SNCC), c’est  d’ici que je suis parti pour Kinshasa, je n’ai dit au revoir à personne. Les gens m’ont vu passer et je suis resté à  Kinshasa.  C’est  la première  occasion  que  j’ai de pouvoir me déplacer à l’occasion des fêtes de fin d’année. J’ai décidé de venir  ici pour  saluer  ceux avec qui, j’ai travaillé pendant  4 ans avant de devenir Premier ministre», a-t-il dit.

« Le cardinal Ambongo plaide pour la qualité de vie en famille à Béni-Butembo », titre la presse officielle. Le cardinal Fridolin Ambongo Besungu, en tournée de compassion aux habitants du diocèse de Béni-Butembo, a insisté dimanche à Butembo, sur la nécessité et l’urgence de revoir la qualité de vie en famille revenir dans cette contrée du pays minée par les massacres et les pillages des richesses communes, au cours d’une célébration eucharistique axée sur la pensée: «Mince pour des temps de troubles graves», écrit l’agence nationale. Saisi par l’émotion de voir cette triste réalité, fait remarquer ACP, le cardinal Ambongo Besungu a rendu hommage aux victimes des massacres commis par des rebelles de l’ADF et autres groupes armés sur la population.

A propos du séjour du Premier ministre au Katanga, « Le grand Katanga doit être uni. C’est la division qui nous a fait perdre ce que nous avons perdu. Il faut que nous puissions reconstruire l’unité du Grand Katanga. Que tous ses enfants se mettent ensemble pour reconstruire ce pays », cite le chef de l’Exécutif Forum des As. Le Premier ministre se rend mardi 31 décembre, à Kalemie, chef-lieu de la province du Tanganyika, qu’il est prévu d’atteindre dans la matinée, indique le journal.

Le confrère note également que
 le Cardinal Fridolin Ambongo fait le plaidoyer du maintien de la MONUSCO, au cours de sa tournée de compassion aux habitants du diocèse de Béni-Butembo.

Sur le même sujet, La Prospérité souligne de son côté que le cardinal Fridolin Ambongo a alerté sur le risque de balkanisation, ajoutant que c’est au regard des atrocités, tueries et toutes sortes de violences qui ne cessent de se perpétrer dans cette partie du territoire national.  «Les élus reflètent le sentiment du peuple. Naturellement, le peuple ne sait plus vers quel Saint se tourner. La façon dont les atrocités se commettent parfois à côté d’une base de l’armée, parfois à côté d’une base de la MONUSCO…Nous avons déjà dénoncé dans un de nos messages, à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance de la RDC. Nous avions fait une déclaration sur le risque de balkanisation de notre pays. Depuis mon arrivée ici, j’ai écouté la population et malheureusement je dois dire que ce risque est bien réel»,  a-t-il déclaré. ACP/

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here