Une éducatrice prévient les jeunes sur les conséquences néfastes d’un mariage précoce

0
218

 Kinshasa, 15 Janv. 2020 (ACP) – Mme Astride Kasongo, éducatrice à  l’école « Marie- Olive Lemba » dans la commune de Lemba, a prévenu les jeunes sur des conséquences néfastes d’un mariage précoce principalement l’instabilité, lors d’un échange mercredi avec les élèves finalistes de cet établissement scolaire.

Mme Kasongo est revenue notamment sur le cas des mariages forcés en Afrique où la jeune fille et le jeune garçon  se voient  obliger d’affronter de dures réalités de la vie sans s’être préparée. Pour elle, si une assistance de la part des adultes traine, le jeune ménage risque de s’exposer aux dangers de l’instabilité consécutive au manque des moyens de survie, à l’incompréhension faute de maturité avec comme conséquence directe les disputes entrainant le divorce.

Mme Kasongo a affirmé à ce propos que de nombreuses filles  qui se  sont mariées avant l’âge nubile, déplorent à ce jour que leur droit à l’enfance et à l’éducation soit volé et  leurs perspectives pour un avenir meilleur limitées. Pour elle,  les mariages forcés et précoces  freinent  l’avancement et  l’épanouissement de  la jeune fille sur tous les plans et conduisent aux grossesses précoces et à répétition causant souvent la mortalité. ACP/Fng/KJI/GGK/NKV

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here