La CAN-Cameroun 2021 football sera organisé en janvier/février prochain

0
142

Kinshasa, 16 janv. 2020 (ACP).- La prochaine phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2021) sera organisée du 9 janvier au 6 février plutôt qu’en juin/juillet.au Cameroun, ont annoncé, mercredi 15 janvier à Yaoundé, les autorités camerounaises et la Confédération africaine de football (CAF).

Les deux parties se sont convenues de ce changement de dates en revenant aux dates traditionnelles. Ayant été fixée à la période de juin-juillet comme ce fut le cas avec la dernière CAN en Egypte, l’année dernière, ce changement de dates s’explique officiellement par le fait de la saison des pluies dans cette région du continent. La CAF est donc retournée à la case départ.

Sauf grande surprise, la CAN devrait se disputer à nouveau lors de sa période de prédilection, en janvier/février, dès 2021, après celle organisée pour la première fois en juin/juillet, en 2019 en Égypte. Ce changement devra encore être évoqué lors de la prochaine réunion du Comité exécutif de la CAF, qui aura lieu en marge de la Coupe d’Afrique de futsal (28 janvier au 7 février à Laayoune, en Mauritanie).

Officiellement, ce choix est dicté par les conditions météorologiques « en été » au Cameroun. Cette décision pourrait également être reconduite pour les CAN 2023 (Côte d’Ivoire) et CAN 2025 (Guinée), dans la mesure où c’est également la saison des pluies dans une bonne partie de l’Afrique de l’Ouest, à cette période de l’année. Mais il n’a pas été question des deux phases finales suivantes, à Yaoundé.

Une demi-surprise

En introduction d’une réunion CAF-Cameroun, mercredi à Yaoundé, le ministre des Sports et de l’éducation physique du pays hôte de la CAN 2021 a sous-entendu que la période était peu propice pour jouer au football. « Sur toute l’étendue du territoire, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, […] la période de juin à septembre – je parle sous le contrôle du directeur de la météorologie […] – correspond à la grande saison des pluies, a souligné le Professeur Narcisse Mouelle Kombi. À Douala, par exemple, durant cette période, il pleut quotidiennement ».

Ce retour en arrière est une demi-surprise. Quelques semaines plus tôt, le président de la CAF, Ahmad, avait mis en avant un problème de météo. « En Afrique, l’été au nord du continent n’a rien à voir avec l’été au sud, a notamment rappelé le Malgache, lors d’une interview accordée à RFI. Il faudrait que quelqu’un vérifie ma déclaration au symposium de Rabat au moment où nous avions annoncé une CAN à 24 équipes en juillet. J’ai toujours dit que nous devions être flexibles par rapport à la météo ».

Le patron du football africain s’est en tout cas montré satisfait des préparatifs pour le Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2020, du 4 au 25 avril), un tournoi réservé aux joueurs locaux, ainsi que pour la CAN 2021. « Je suis convaincu du fait que le peuple camerounais vivra cette Coupe d’Afrique dans une ferveur populaire exceptionnelle parce que la passion du football qui existe dans ce pays est unique, incomparable, inimitable, a-t-il débuté. Concernant les différents chantiers de la CAN 2021, je peux vous dire que la tendance est à l’optimisme. […] Je termine en continuant à vous encourager vivement sur cette voie positive de la bonne préparation, en vous assurant du soutien continuel de la Confédération africaine de football ». ACP/Zng/Cfm/Nig

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here