RDC- Egypte pour une coopération gagnant-gagnant en matière industrielle

0
208

Kinshasa, 17 janvier 2020 (ACP).-  La République démocratique du Congo (RDC) et l’Egypte s’engagent pour une coopération gagnant-gagnant en matière industrielle, a indiqué mardi le ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahonghya, en mission de service en Egypte, au sortir de l’audience que lui accordée la ministre du commerce et industrie de  ce pays, Nevein Gamean.

Selon la cellule de communication du Ministère de l’Industrie, le ministre Paluku a fait savoir que sa présence en Egypte traduit la volonté du gouvernement congolais et la vision du chef de l’Etat, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, de nouer une coopération gagnant-gagnant  entre les deux pays, surtout dans les domaines où  l’Egypte dispose d’une expérience avérée.

 « C’est cette expérience  que nous sommes venus  partager avec la ministre égyptienne pour la mise en place  des zones économiques spéciales  qui, pour nous Congolais, est une véritable aubaine afin, non seulement de nous permettre de relever notre économie visiblement au ralenti, mais également partager nos expériences dans les domaines divers », a soutenu le ministre congolais de l’Industrie.

« L’ égyptien d’il y a 5 ans et 10 ans n’est  plus celui d’aujourd’hui, car nos différentes visites nous ont permis de comprendre  qu’en cinq ans , il est possible de relever plusieurs défis  sans oublier de nombreux échanges d’ expériences  et surtout son engagement à mobiliser  l’ entreprenariat égyptien pour qu’ un partenariat solide soit noué entre nos  deux pays », a-t-il renchérit.

Pour le ministre Paluku ce lien de partenariat entre les deux pays doit être renforcé et pérennisé  notamment, à travers des échanges réguliers de missions, de sorte que d’ici 2025 ou 2030, la RDC devienne une locomotive de développement  au centre de l’Afrique grâce à l’accompagnement des partenaires fidèles.

S’agissant des priorités, il a souligné que l’industrialisation en RDC est essentiellement tournée vers le domaine de l’agriculture,  en paraphrasant le président de la République, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo,   pour la RDC ne doit  pas se fier continuellement aux mines. «  Nous devons ressusciter notre domaine agricole par l’industrie car il n’y a pas d’agriculture sans transformation. Voilà pourquoi notre priorité est que l’agriculture reprenne ses lettres de noblesse pour que la production et la transformation  s’effectuent que sur place en RDC et ainsi permettre au pays d’économiser les devises », avait dit le Chef de l’Etat en son temps, a rappelé le ministre Paluku.

Pour rappel, toutes les rencontres qu’effectue la délégation ministérielle congolaise depuis son arrivée en Egypte ont été réalisées grâce au leadership de la société Egyptian African Arabe Co. For Developpement (EGAAD) qui représente le consortium d’hommes d’affaires égyptiens intéressés par  la RDC. ACP/FNG/Wet

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here