L’éducation à la citoyenneté constitue une  base pour le changement de mentalité, selon Mme Françoise Kalala

0
158

Kinshasa, 22 janv. 2020 (ACP).- La coordonnatrice de l’ONG « Nouvelle frontière », Françoise Kalala, a sensibilisé mercredi les jeunes de la commune de Barumbu  à Kinshasa, au cours d’une matinée d’échanges, sur le concept «changement de mentalité », qui ne peut s’opérer sans une solide éducation à la citoyenneté au préalable.

Selon cette coordonnatrice, également vice-présidente de la jeunesse de cette municipalité, l’éducation à la citoyenneté constitue la notion de base pouvant amener au changement de mentalité, a-t-elle fait savoir, indiquant qu’il est également un état d’esprit devant guider le comportement d’un individu de façon à agir toujours dans le bon sens, en rejetant les antivaleurs.

Pour elle, l’éducation à la citoyenneté reste la voie obligée, pour la préparation  des jeunes à leurs futures responsabilités. Selon elle, pour pouvoir accompagner cette jeunesse, le gouvernement devra tablé plus sur une formation accès sur la citoyenneté afin de former de bons citoyens compétents et instruits sur qui la nation peut compter. ACP/Fng/May/Cfm/JMF/AWA

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here