Kinshasa : hausse de prix des  produits de première nécessité sur le marché

0
103

Kinshasa, 23 janvier 2020 (ACP).- Le carton de poissons chinchards de 30 Kg 20+, de poulets poids 13, de cuisses de poulets et de viande FQ de 10 Kg connaissent  une hausse de prix sur le marché de Kinshasa au cours de la période allant du 02 décembre 2019 au 22 janvier 2020, soit durant 08 (huit) semaines, a constaté l’ACP après une ronde effectuée dans des différents lieux de négoce de la ville de Kinshasa.

Ces produits se négocient respectivement à 116.000 (cent seize mille) FC contre 112.000 (cent douze mille) FC; 67.000 (soixante-sept mille) FC contre 60.000 (soixante mille) FC ; 37.800 (trente-sept mille huit cents) FC contre 37.300 (trente-sept mille trois cents) FC ; 94.000 (quatre-vingt-quatorze mille) FC contre 93.500 (quatre-vingt-treize mille cinq cents) FC.

Selon le même constat fait par l’ACP, les produits tels que le haricot, le riz, le sucre, la braise,  le savon le coq, l’huile végétale, observent également une augmentation de prix au cours de la période sous examen.

Ils se vendent   respectivement à 230 (deux cent trente) USD contre 182 (cent quatre-vingt-deux) USD le sac de haricot de 100 Kg ; 70.000 (soixante-dix mille) FC contre 68.500 (soixante-huit mille) FC le sac de riz de 50 Kg ; 95.000 (quatre-vingt-quinze mille) FC contre 78.000 soixante-dix-huit mille) FC le sac de sucre ; 37.000 (trente-sept mille) FC contre 36.000 (trente-six mille) FC le sac de braise ; 12.500 (douze mille cinq cents) FC contre 11.500 (onze mille cinq cent) FC le carton de savon le coq de 36 pièces ;  14.000 (quatorze mille) FC contre 13.300 (treize mille trois cents) FC le bidon d’huile végétale de 5 L.

Cependant, certains produits comme les cossettes de manioc, la farine semoule et le maïs graine connaissent une baisse de prix sur le marché et se négocient actuellement à 100.000 (cent mille) FC contre 110.000 (cent dix mille) FC le sac de cossette de manioc ; 34.000 (trente-quatre mille) FC contre 34.600 (trente-quatre mille six cents) FC le sac de farine semoule de 25 Kg ; 110.000 (cent dix mille) FC contre 125.000 (cent vingt-cinq mille) FC le sac de maïs graine.

Par  contre, d’autres produits tels que le sac de farine de froment de 25 kg, le sac de sel iodé de 20 kg, le carton de sardines de marque Anny de 125 Kg contenant 50 pièces observent une stabilité de prix en se négociant respectivement à 31.500 (trente et un mille cinq cents) FC ; 12.000 (douze mille) FC et  52.000 (cinquante-deux mille) FC.

Selon certains commerçants abordés par l’ACP, ils attribuentcette situation par la multiplicité de taxes dont ils font face, le délabrement des routes de desserte agricole dont la plupart actuellement impraticables, ne permettant pas l’évacuation des produits agricoles vers les grands centres de consommation.

A cela, ils ont ajouté la problématique de la dépréciation de la monnaie locale, le Franc congolais, face aux devises étrangères.

ACP/ZNG/OM/Wet/JGD 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here