Réexamen à Kinshasa  des offres tarifaires des produits importés et exportés

0
86

 Kinshasa, 24 janvier 2020(ACP).-  Les membres des services étatiques intervenant dans le commerce international s’exercent depuis jeudi à Kinshasa, sur  la validation de l’étude des constitutions tarifaires de la RDC en vue de réfléchir et réexaminer,  les offres tarifaires de tous les produits importés et exportés, conformément à l’accord portant création de la zone de libre change continentale africaine, a appris l’ACP  vendredi à la cellule de la communication de la Direction générale des douanes et accises (DGDA).

Du 23 au 25 janvier 2010, les participants vont devoir tenir compte des intérêts du pays  en trouvant l’équilibre entre l’ouverture du marché national aux sociétés étrangères, protéger les entreprises nationales et mobiliser des recettes du trésor publique.

Le directeur général adjoint en charge des questions   techniques à la DGDA, Simon Urbain Nzuka, qui a ouvert ces assises, a appelé les participants à tenir compte, lors des leurs échanges et délibérations, de l’équilibre des intérêts du pays et à faire des propositions concrètes et constructives  en vue de la mise en œuvre effective de la zone de libre change continentale africaine dans le respect des critères et principes sus évoqués.

Il a laissé entendre que les offres tarifaires ou les concessions  de différents produits  qui seront adoptés au terme de ces travaux, seront d’abord soumises au gouvernement congolais avant leur transmission à la commission de l’Union africaine.

Pour rappel, la RDC a souscrit à cet accord à Kigali en 2018 aux côtés de 54 autres Etats membres d’Union africaine, ajoutant que cet accord vise à promouvoir le commerce interafricain et à booster leur développement socio-économique. ACP/FNG/KJI/GGK

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here