La haut-commissaire des Nations Unies en charge des droits de l’homme reçue à l’Assemblée nationale

0
214

Kinshasa, 27 janvier 2020 (ACP).- La présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, a échangé lundi, avec la haut-commissaire des Nations Unies en charge des droits de l’homme, Michelle Bachelet, sur plusieurs sujets dont la ratification  par le parlement congolais de certaines conventions sur les droits de l’homme ainsi que sur des textes de loi en attente, dans son cabinet de travail à Kinshasa.

Michelle Bachelet a indiqué à l’issue de ces échanges que son organisation a besoin d’avoir un appui pour faire passer des projets de loi qui sont pendant devant l’Assemblée nationale.  « Nous avons parlé de la situation des droits de l’homme en RDC. J’ai partagé avec elle, les informations sur ma visite en Ituri. Nous avons également discuté des initiatives en cours en RDC pour apporter la paix et la stabilité en Ituri », a-t-il fait savoir.

 Situation sécuritaire à Djugu, en Ituri

 La haut-commissaire  des Nations Unies en charge des droits de l’homme a fait savoir que  son bureau est en train de travailler avec la Monusco et les autorités pour trouver des solutions aux problèmes qui se posent maintenant dans la province de l’Ituri.

« Nous soutenons les efforts de paix en cours pour promouvoir le dialogue et aller peut-être vers quelque chose qui ressemblerait  à la réconciliation et à la justice », a-t-elle dit, avant d’indiquer qu’elle avait évoqué à l’intention de son hôte des questions qui ont été portées à son attention par les autorités provinciales sur les crimes graves commis dans le territoire de Djugu. 

 « J’ai apprécié l’engagement de la présidente Jeanine Mabunda. C’était une bonne réunion. J’ai beaucoup apprécié l’engagement, l’esprit d’engagement de Mme la présidente de l’Assemblée nationale sur des questions du genre et des droits des femmes », a-t-elle conclu.

ACP/FNG/ODM/MPK/JFM/GGK

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here