Aucune femme nommée à la magistrature

0
112

Kinshasa , 11 février. 2020 (ACP).-  Le coordonnateur  de l’ONG «  femmes leaders de Ngaliema (FLN), Samuel Manfuakadi a  déploré mardi à Kinshasa, au cours d’un entretien avec l’ACP, l’absence des femmes à la magistrature parmi les personnes nommées récemment par le chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

 Rappelant l’article 14 de la Constitution de la République qui devrait être appliqué à la loupe d’autant plus que les discriminations continuent à persister dans le milieu judiciaire, M. Manfuakadi a indiqué que le choix à porter sur des femmes compétentes ne pouvait poser problème.

Face à cette situation, le coordonnateur du « FLN » invite les organisations de la société civile à réfléchir sur les nouvelles stratégies, afin de faire appliquer l’article 14 de la Constitution de la RDC et qu’un lobbying soit fait au niveau de la présidence de la république pour veiller sur le respect de cette disposition de la loi.

Il sied de rappeler par ailleurs que Jean-Paul Mukolo est nommé procureur général près la Cour constitutionnelle, Dominique Thambwe Wa Kanyiki, 1er président de la Cour de cassation, Octave Tela Ziele procureur général près le Conseil d’Etat, le général Joseph Mutombo Katalay, 1er  président de la Haute cour militaire et l’auditeur général près  la Haute cour militaire, le lieutenant général Mukuntu.

ACP/ ZNG/OMD/KJI/GGK

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here