Kwango : dix forages d’eau financés par le FPI réceptionnés par le gouverneur  de province

0
67

Kenge, 13 février 2020 (ACP).- Le gouverneur de la province du Kwango, Jean-Marie Petipeti Tamata, a réceptionné provisoirement, mercredi au site Mangangu à Kenge, le projet de dix forages d’eau financé entièrement par le Fonds de promotion de l’Industrie (FPI) représenté par  son  Directeur Tomy Nzasi Kisungu.

Le gouverneur a procédé, à  cette occasion, à la coupure du ruban symbolique du forage ou réseau d’eau de Mangangu qui fut suivi de la visite guidée notamment des forages de l’Assemblée provinciale, de la procure de Kenge et de Peyeke Meyeke dont l’eau jaillit déjà grâce à l’énergie des panneaux solaires installés.

Le gouverneur a appelé la population de sa juridiction à s’approprier et à bien gérer cette ressource vitale qui, dans sa jeunesse à Kenge, était une denrée très rare et dont il a félicité le partenaire financier FPI et les deux  ONGD qui ont réalisé les travaux, à savoir l’Association  pour la conservation de la nature et le Développement de l’Encadrement des Jeunes désœuvrés (ACODJ) et La fondation Environnementale Congolaise (FECO).

Dans son mot de circonstance, le représentant du directeur général du FPI a remercié vivement Président de la République pour avoir aligné en faveur de la province du Kwango la réalisation de ces ouvrages  dans son programme d’urgence.

Tomy Nzasi Kisungu a recommandé aux membres de la société civile de s’approprier desdits ouvrages et de les utiliser en bon père de famille pour leur pérennisation et pour l’amélioration de la santé publique  des  populations du Kwango, démontrant que ces forages d’eau constituent un soulagement pour les femmes ménagères dont la pénibilité de chercher l’eau à la source à de dizaines de Kilomètres a diminué.

Mission du Fonds de Promotion de I’Industrie en RDC

Le représentant du directeur général du FPI, Tomy Nzasi Kisungu, a fait savoir que le FPI s’avère un véritable instrument de développement au service du Gouvernement dont la mission principale est de promouvoir l’essor de l’industrie congolaise et de financer des entreprises industrielles ainsi que d’appuyer les projets d’utilité publique ou des infrastructures structurantes qui ont un impact socio-économique sur le vécu des populations au travers les 145 Territoires  de la RDC.

S’agissant de la gestion des ouvrages, il a indiqué que l’ONG ACODEJ continuera à assurer la gestion et les remettra aux populations locales bénéficiaires après avoir formé des équipes pour la pérennisation des actions du projet. ACP/FNG/ZNG/Wet

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here