Haut Katanga : plaidoyer en faveur du financement de la vaccination

0
46

Lubumbashi, 14 Féveir  2020 (ACP).-Un plaidoyer en faveur du financement de la vaccination dans le Haut Katanga a été dressé vendredi à Lubumbashi par le Réseau des Parlementaires Congolais pour l’Appui à la Vaccination, (REPACAV) en présence du président de l’Assemblée provinciale, Freddy Kashoba, du vice-gouverneur de province, Jean- Claude Kamfwa Kimimba, des députés tant nationaux que provinciaux, des membres du gouvernement provincial.

Au cours d’une cérémonie officielle organisée par le Programme Elargie de vaccination, (PEV) à l’hôtel Lubumbashi, la présidente du REPACAV, la députée nationale Henriette Wamu Ataminia, a expliqué le rôle du parlementaire dans la promotion de la vaccination de routine.

Elle a indiqué que l’élu est le seul acteur politique capable de mieux mobiliser la population en faveur de la vaccination, en faisant recours aux techniques de communication proches de celles des campagnes électorales.

Ce dernier, a-t-elle martelé, peut mettre à profit son art de communication politique pour aider sa base à mieux saisir l’importance de la vaccination de routine.

Elle a insisté sur le fait que le député a un pouvoir hors du commun de lutter contre les barrières culturelles, religieuses, coutumières qui entravent la vaccination.

Grâce à sa communication et à sa capacité de convaincre, le député peut grandement contribuer à ramener le taux de la couverture vaccinale à un seuil maximal au niveau de sa base, a-t-elle ajouté.

 Attentes du REPACAV

La présidente du REPACAV a annoncé la mise en place dans le Haut Katanga, d’un réseau des parlementaires provinciaux en appui à la vaccination.

Elle a signifié que sa structure envisage mettre en place des mécanismes provinciaux efficaces de suivi des engagements et leur fonctionnement.

Elle a précisé que le REPACAV a plusieurs missions notamment revaloriser et redynamiser la vaccination de routine en faisant comprendre aux familles congolaises, l’importance de la vaccination de routine selon le calendrier.

 Remerciements au Chef de l’Etat

Le vice-gouverneur du Haut Katanga, Jean-Claude Kamfwa Kimimba, a saisi l’occasion pour remercier le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour les efforts engagés afin que la santé de la population congolaise soit rassurée.

Il a aussi reconnu l’apport des différents acteurs et partenaires dans la vaccination pour la survie des enfants.

Il a aussi rassuré que le gouvernement provincial appuie et soutient tous les programmes de santé, plus particulièrement la vaccination qui est reprise dans le budget exercice 2020 avec un montant évalué à un million trois cents mille dollars américains.

 Problèmes majeurs à la vaccination

Le ministre provincial de la Santé du Haut Katanga, Joseph Nsambi Bulanda, a, dans son mot de circonstance, évoqué les problèmes majeurs qui se posent à la vaccination en province, notamment la faible couverture de la chaîne du froid solaire (52%), la difficulté d’approvisionner les zones de santé en vaccins et intrants.

Il a également noté le défi par rapport au renforcement des capacités, l’instabilité du personnel formé.

Il a appelé la conjugaison des efforts de tous pour atteindre une couverture vaccinale  d’au moins 80% pour tous les antigènes du PEV, car les données actuelles indiquent que seulement 35% d’enfants sont vaccinés avec tous les antigènes inscrits au calendrier vaccinal en vigueur en RDC.

Auparavant, le Dr Michel Muyembe de la direction du PEV  avait parlé des principaux problèmes de ce programme dans le Haut Katanga, le coût du programme de vaccination. ACP/Kayu/ODM/GGK/MPK/JLL/CKM

 

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here