Kongo Central : les filles des écoles catholiques de Kisantu sensibilisées aux méfaits des avortements provoqués

0
63

Mbanza-Ngungu, 14 février 2020 (ACP).- Les jeunes filles des écoles conventionnées catholiques de Kisantu ont été sensibilisées sur les conséquences et les méfaits des avortements provoqués, lors d’une conférence-débat organisée jeudi à Kisantu par l’Association de santé, de formation et de développement, en collaboration avec la coordination de ces écoles autour du thème « les jeunes face aux avortements provoqués et leurs conséquences ».

L’avortement provoqué tue les jeunes filles et femmes, a indiqué l’orateur du jour, le Dr Jastel Ntangi Butabatala, au cours de cette conférence qui avait pour but d’éveiller la conscience des jeunes filles et élèves, en vue de les décourager à pratiquer cet acte criminel ayant des conséquences à la fois immédiates, précoces et lointaines.

Le constat fait sur terrain, notamment à l’Hôpital général de référence Saint Luc de Kisantu ainsi que dans d’autres structures médicales de cette cité, l’orateur a fait savoir que l’avortement est un problème de santé publique.

Le Dr Butabatala a saisi cette opportunité pour exhorter les parents à parler de la sexualité avec leurs progénitures, en vue de les préparer à affronter cette vie sans difficulté, étant donné que c’est un sujet tabou dans nombreuses familles, conformément à la culture Kongo.

L’ONG s’est engagée à poursuivre cette campagne de sensibilisation à travers les différentes écoles publiques de la cité de Kisantu, ainsi que les ateliers de couture. ACP/Kayu/ODM/GGK/MPK/JLL/CKM

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here